Publicite

Côte d’Ivoire : Pour la première fois, l’avocat de l’Imam Aguib Touré se prononce sur le dossier de son client à la presse

Déféré le lundi 9 juillet 2018, l’Imam Aguib Touré encourt au moins dix (10) ans de prison pour acte de terrorisme, xénophobie et incitation à la haine, conformément à la loi du 7 juillet 2015 portant répression du terrorisme. Dans une interview accordée à la presse ce mardi 17 juillet 2018, pour la première fois, son avocat s’est prononcé sur le fond du dossier et a aussi révélé l’état d’âme de son client, actuellement incarcéré à la MACA.
Publicite


L’état d’âme actuel d’Aguib Touré

Dans une interview accordée à la presse ce mardi 17 juillet, Me Diallo Souleymane, avocat de l’Imam Aguib Touré, a donné des nouvelles de son client, incarcéré à la MACA depuis plus d’une semaine. Selon l’avocat, l’Imam de la mosquée Al Houda Wa Salam aurait pleine confiance en notre système judiciaire. « Mr Aguib Touré est serein parce qu’il a confiance en la justice de son pays. Il est impatient que la justice le convoque afin qu’il s’explique sur toutes les incriminations qui ont été portées contre lui. En tout cas pour l’instant il a foi en la justice de son pays. », confie l’avocat. Si l’on se fie à Me Diallo Souleymane, l’Imam Aguib Touré a le moral haut, ce qui contraste quelque peu avec l’impression donnée par l’Imam la semaine dernière en face d’un émissaire de Stéphane Kipré, président de l’Union des Nouvelles Générations (UGN). Il s’était quelque peu apitoyé sur son sort arguant que c’est la politique qui l’avait amené là. 

Le zèle de la justice pointé du doigt

L’opinion nationale, dès le départ, n’a pas compris l’empressement de la justice à mettre aux arrêts le religieux alors que rien n’est encore formellement prouvé. Tout est allé si vite entre la convocation de la DST le 4 juillet et l’incarcération le 9 juillet. L’avocat n’est pas en reste de cette impression vague quand il déclare que : « Personnellement je trouve cela dommage. On peut reprocher ce qu’on a à reprocher à l’Imam, on aurait pu lui épargner l’emprisonnement parce que nous ne sommes qu’au stade de l’enquête. En droit ivoirien, en matière d’instructions, comme c’est le cas ici, la règle c’est la liberté. Quand on vous accuse de la sorte, vous êtes en liberté parce qu’on est en matière délictuelle. Ce n’est pas un crime pour l’instant. L’Imam Aguib est un dignitaire religieux et il n’avait aucun intérêt et on ne courrait aucun risque qu’il disparaisse du jour au lendemain dans la nature. Mais mieux, les accusations qui ont été portées contre lui, il faut être vraiment simple d’esprit que de vouloir se sauver lorsqu’on est père de famille et qu’on a ses parents sur place. ». 

Un religieux derrière les barreaux

Un Imam derrière les barreaux dans la République de Côte d’Ivoire, voilà l’image qui a choqué une certaine partie de l’opinion nationale. Pourtant la justice ivoirienne assure que l’Imam est bien justiciable. Il était pisté, parait-il, depuis un certain temps par les renseignements généraux. L’Imam, qui se serait radicalisé lors d’un récent séjour au Soudan, aurait eu des connections avec un réseau terrorisme qui se mettrait en place en Côte d’Ivoire. Pour Me Diallo Souleymane, « Ce sont des accusations assez graves. Je vais vous dire que ces accusations, lorsqu’elles ont été portées à la connaissance d’Aguib, l’ont profondément meurtri. Par principes d’éducation, il est fondamentalement contre tout ce qui peut relever du terrorisme, de la violence, de l’insécurité. C’est quelqu’un qui a toujours prôné un islam d’ouverture. Une incrimination portée à ce stade à l’encontre de quelqu’un, ça ne veut absolument rien dire. Il va falloir attendre la fin de l’instruction et éventuellement un procès pour savoir si les incriminations portées à l’encontre de la personne sont avérées. 


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1694968 : 1.62 mb
MEMORY : 1484816 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.