Publicite

Côte d’Ivoire : Présidence de la CEI, quelle personnalité consensuelle pour remplacer Youssouf Bakayoko ?

Après l’échec cuisant, et le mot n’est pas trop fort, de la Commission Electorale Indépendante (CEI) dans l’organisation des élections locales 2018, l’heure est plus que venue de parler du départ de Youssouf Bakayoko à la tête de l’institution.
Publicite

D’ailleurs, le Président Ouattara et son clan n’ont eu de cesse de marteler que ce réexamen de la CEI ne se ferait qu’après les élections municipales et régionales. Alors il est temps de parler, toute honte bue, du potentiel successeur de Youssouf Bakayoko.

Quelle personnalité a le profil idéal ?

Francis Wodié, l’imminent juriste internationalement reconnu

Depuis quelques jours, un certain débat anime les réseaux sociaux au sujet du potentiel successeur du très contesté Youssouf Bakayoko.

Qui pour le remplacer ?

Ils sont nombreux à avoir évoqué le nom de Romain Francis Wodié, le maître en droit et éternel élève en politique.

Pour beaucoup d’Ivoiriens, cet éminent professeur de droit, grand juriste à l’international, connu également pour avoir inspiré la Constitution de certains pays, a le profil parfait pour occuper ce poste.

Il serait un homme de conviction, non de compromis et de compromission. L’on en veut pour preuve sa démission de la présidence du Conseil Constitutionnel, en 2016, après que le Président de la République lui a commandé un certain travail constitutionnel, à brûle pourpoint. Ce faisant, il aurait démontré qu’il a des principes à ne pas violer. L’on peut au moins lui reconnaître le mérite d’avoir quitté son poste de son plein gré, dans un pays où ce n’est pas la coutume, même quand un scandale survient. Le cas de Youssouf Bakayoko est assez édifiant.

Toutefois, pour certains Ivoiriens, cet éminent constitutionnaliste est déjà trop teinté de politique.

En effet, il fut le fondateur et président du Parti Ivoirien des Travailleurs, PIT. De ce fait, il fait partie de la vieille garde politique, à l’origine de tous les malheurs actuels de la Côte d’Ivoire. En outre, les internautes estiment qu’il flirte souvent avec la couardise, ce qui le rendrait manipulable à souhait. Ainsi, ces Ivoiriens proposent d’autres noms, qui feraient le consensus selon eux.

Les autres noms cités

Guié Honoré : Honoré Guié, cet acteur de la société civile ivoirienne est passé à la célébrité sous le régime des putschistes emmenés par le Général Guei Robert.

En 2000, quand eut lieu la présidence entre Laurent Gbagbo et le chef de la junte militaire, c’est Honoré Guié qui était président de la Commission Nationale Electorale (CNE), ancêtre de la CEI. C’est lui qui a eu le courage de proclamer Laurent Gbagbo vainqueur alors qu’il était sous la menace des armes des hommes de Guei Robert. L’on se souvient encore de ces images où Honoré Guié était traîné par terre par des militaires pour le contraindre à donner vainqueur leur Général.

Après la rébellion, il est pourtant obligé de quitter son poste au nom des accords de paix, mais surtout parce qu’il serait un peu trop proche de Laurent Gbagbo.

Yao N’Dré : Yao N’Dré fut le président du Conseil Constitutionnel au moment de la crise post-électorale de 2011. C’est lui qui proclama la victoire de Laurent Gbagbo en prenant le soin d’éliminer les résultats de plusieurs départements du nord. Mais sa proclamation n’aura aucune valeur, la communauté internationale accordant plus de crédit à celle de la CEI de Youssouf Bakayoko ; ce dernier donna vainqueur le Président Ouattara, avec également un certain courage (il faut le lui reconnaître aussi).

Après avoir fui le pays au moment où les combats faisaient rage, Yao N’Dré revient finalement, clopin clopant, adouber le Président Ouattara en confessant qu’il était habité par un démon quand il désigna Laurent Gbagbo vainqueur des élections de 2010…

Gnamien Konan : Enfin certains Ivoiriens préfèrent plutôt Gnamien Konan, le président fondateur de la Nouvelle Côte d’Ivoire. Cet ancien Ministre de la Fonction Publique sous Ouattara et DG des Douanes sous Laurent Gbagbo est présenté comme un homme probe, rigoureux et travailleur. Aux commandes des douanes ivoiriennes, il avait élevé le niveau des recettes et introduit des réformes audacieuses. Inclassable dans la politique ivoirienne, il serait l’homme idéal pour la présidence de la CEI. Sa rectitude, argumente-t-on, lui permettra de s’élever au-dessus des lignes partisanes.

Et si on choisissait une personnalité de la société civile ?

Mais lui aussi, comme nous l’avons souligné, est un homme politique…Ce qui pousse certains à se tourner vers un autre profil, plus neutre. Un grand nombre d’internautes pensent qu’il faut nommer à la tête de la CEI un homme sorti du néant et loin de l’étiquetage politique. Un acteur de la société civile par exemple.

Cette personnalité devrait avoir prouvé, tout au long de ses activités, qu’elle a toujours pris ses distances vis-à-vis des clans politiques. Elle devrait être respectée et respectable, honnête, véridique, courageuse…le cortège des qualités s’étire sans fins car la politique ivoirienne est ce qu’elle est, pleine de passion et de folie. Elle ne laisse personne indifférente…Toutefois, certaines personnes ont cette capacité à surpasser leurs idéologies et leurs penchants pour faire triompher l’intérêt général et surtout la vérité.

Alors quelle personnalité appartient à cette espèce rare d’hommes ?

Un avis de recherche est lancé…

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1711912 : 1.63 mb
MEMORY : 1481480 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.