Côte d’Ivoire : Réconciliation et Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB) consulte Jeannot Ahoussou Kouadio

Le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB) continue de mobiliser toutes les forces vives pour conduire la mission de la réconciliation du peuple de Côte d’Ivoire. C’est dans ce cadre qu’il s’est rendu, ce mardi 8 juin 2021, à la permanence du Sénat, à la Riviera-Attoban, dans la commune de Cocody pour rencontrer le président de cette institution, Jeannot Ahoussou Kouadio.   

Il a dit sa joie de retrouver son aîné en très bonne santé avant de souligner que sa mission requiert la mobilisation de tous, à commencer par les institutions. « Le président du Sénat a été par le passé, ministre d’Etat, ministre en charge du dialogue politique. C’est lui qui, le premier, a ouvert le chantier du dialogue politique. Comment aurais-je pu voir réussir ma tâche, ma mission, si je ne me mets pas sur les traces pour élargir les sillons qu’il a déjà tracés ? Je suis donc venu pour recueillir de lui des suggestions, de l’éclairage, des conseils pour me permettre de mener à bien cette mission. Et je peux vous dire que nous avons eu une séance de travail très enrichissante », s’est-il réjoui.

Pour le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, le président du Sénat est « un sachant », voire « une bibliothèque ». « Depuis le forum sur la réconciliation du temps de Seydou Diarra jusqu’à la rencontre des 4 grands à Yamoussoukro, le président du Sénat était un des témoins privilégiés de tout ce parcours », a-t-il rappelé, avant d’ajouter que s’il veut réussir sa mission, il faudra « puiser dans cette bibliothèque ». A l’en croire, au regard de l’entretien qu’il a eu avec son hôte, il peut dire qu’il n’a pas eu « tort de venir le saluer ».

En retour, le président du Sénat a remercié KKB pour les vœux de prompt rétablissement que sa délégation et lui ont formulés à son endroit. Il n’a pas manqué de le féliciter pour sa nomination et la mission que le président Ouattara a bien voulu lui confier.

Jeannot Ahoussou Kouadio a laissé entendre que le ministre KKB avait un défi à relever. « Le défi, c’était de pouvoir organiser dans un cadre strictement républicain, l’arrivée du président Laurent Gbagbo afin que bientôt, nous retrouvions le président Bédié, le président Ouattara et le président Gbagbo autour de la table de réconciliation, du dialogue. Et que demain, nous puissions dire qu’ils ont fait la paix pour les Ivoiriens », a-t-il dit.

Pour le président du Sénat, il faut que KKB « soit parmi les faiseurs de paix dans le cadre de la réconciliation, dans un cadre strictement républicain, dans le respect des lois de la République de Côte d’Ivoire ». Il a aussi souligné « qu’un pays n’est fort que dans le respect de ses lois qu’il s’est lui-même donné ». 


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1715832 : 1.64 mb
MEMORY : 1514592 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.