Publicite

Côte d’Ivoire : Religion, les fidèles déhima prient pour la paix en Côte d'Ivoire

Le village de Gagoué dans la sous-préfecture de Niabezaria à Lakota a refusé du monde, le jeudi dernier. Les fidèles chrétiens de l’église Déhima y étaient pour la 62ème édition de leur pèlerinage, dénommée “ Gagoué 2019”.
Publicite

La 62ème édition du pèlerinage de l’église déhima à Lakota a connu plus de présence que d’habitude avec plus de 40.000 pèlerins réunis dans un village de 2.000 habitants. Venus de tous les horizons du pays, et de la France, ces fidèles chrétiens de l’église Déhima ont durant deux jours chanté, dansé et longuement prié pour la paix en Côte d'Ivoire.

Expliquant que l'histoire de la religion déhima rime avec l'histoire du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, Félix Houphouët-Boigny, le président du comité national, Aka Barthélemy a indiqué que le déhima qui est une religion de paix et d'amour est le garant de la paix en Côte d'Ivoire.

C'est pourquoi, il a souligné qu'au regard de la cristallisation de la vie politique, au regard de l'actualité politique, le chef suprême mondial a donné des instructions fermes à tous ses guides religieux, à tous les fidèles déhima " pour que, nous demeurons constamment en prières pour une Côte d'Ivoire pacifiée afin que l'élection présidentielle de 2020 se déroule dans un climat apaisé. ” Il a également invité les fidèles déhima au pardon et à l'union : “ Nous devons pardonner sans condition.”, a-t-il dit.

Pour sa part, le chef suprême de la communauté déhima, Dacoury Gnanagbé a invité ses fidèles à l'union et au pardon, en s'appropriant des enseignements de la prophétesse Baguewlonyo Marie Lalou.

« Nous devons chercher d'abord à nous unir afin de parler d'une même voix. C'est à travers cette réconciliation que nous pouvons aller à l'émergence tant escomptée.”, a-t-il lancé.

Appelant les fidèles sa communauté à matérialiser cette union à travers la construction de la cathédrale de Gagoué, le chef suprême a engagé les fidèles à participer massivement pour la construction de cet édifice qui fera la fierté de leur communauté. « Il faut que chacun apporte sa part pour la construction de cette l'église, pour avoir sa part de bénédictions », a-t-il souligné.

Il a également annoncé l'organisation de la messe de nuit, qui se tiendra du 26 mai au 25 juin 2019 et la prière de la paix, le 15 novembre 2019, à Yamoussoukro.

Quant au représentant du ministre de l'Intérieur et de la sécurité, parrain de cette édition, le directeur de la promotion de la liberté religieuse et de la laïcité, Kouyaté Zoumana, il s'est félicité de cette édition,

« Depuis quelques jours, la communauté déhima ne parle que de paix, d'amour, de cohésion sociale, de patience, de pardon.” Des valeurs selon lui, que la Côte d'Ivoire a le plus besoin aujourd'hui pour poursuivre sa marche vers le développement.

C'est pourquoi, il a appelé l'ensemble des communautés religieuses à leur emboîter le pas.

Par la suite, le parrain a offert à Dakoury Gnanagbé Fidel, chef suprême mondial de l’église Dehima et ses fidèles, la somme d'un million de franc CFA.

Pour rappel, cette église a été fondée en 1892 par la prophétesse Marie Lalou, qui aurait inspiré le président Houphouët Boigny à axer sa politique autour de la notion de la paix ; et lui aurait conseillé les couleurs orange-blanche-verte pour le drapeau ivoirien.


Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1719248 : 1.64 mb
MEMORY : 1475192 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.