Publicite

Côte d’Ivoire : Rencontre Primature-partis politiques sur la réforme de la CEI, les représentants de LIDER éconduits

Les discussions entre la Primature et les partis politiques, autour de la réforme de la CEI, ont débuté de lundi 21 janvier 2019. Les principaux partis ou groupements politiques de l’opposition étaient présents à savoir l’EDS, l’AFD et le PDCI-RDA, entre autres. Quant au LIDER de Mamadou Koulibaly, ses représentants ont tout simplement été éconduits.
Publicite

L’accès de la Primature refusée aux représentants de LIDER

Pourtant invité, comme tous les partis politiques d’opposition, à ces discussions élargies sur la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI), le LIDER de Mamadou Koulibaly s’est vu éconduit à son arrivée à la réunion. Ses représentants ont été refoulés aux portes de la Primature par les services de M. Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat. 

« Après avoir été invitée. Après qu’on lui a demandé la liste de ses participants. La présidente de LIDER, Mme Monique Gbekia et sa délégation viennent de se voir refuser l’accès au lieu désigné pour les échanges entre le Gouvernement et les partis politiques au sujet de la CEI » fait savoir le parti dans une note publiée sur sa page Facebook. Le PM Amadou Gon Coulibaly n’a-t-il pas reconnu Monique Gbekia ? Ou alors ne reconnait-il pas le LIDER de Monique Gbekia, mais celui de Karamoko Lanciné entré au RHDP ?

Toujours est-il que ce premier rendez-vous s’est déroulé sans le LIDER de Mamadou Koulibaly.

Ce qu’il faut retenir sur ces premières discussions

Au cours de cette première rencontre sur le réexamen de la CEI, l’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) de George Armand Ouégnin, l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD) d’Affi N’Guessan, le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié et le Rassemblement pour le Peuple de Côte d’Ivoire (RPCI) de Bamba Moriféré ont émis leurs préoccupations respectives. L’EDS et l’AFD ont souhaité, entre autres, un nouveau redécoupage électoral et un arbitrage externe. Sur ce dernier point, le Premier Ministre a fait savoir que la Côte d’Ivoire n’était pas en période de crise pour demander un tel arbitrage. Quant au PDCI-RDA, il s’est réjoui de l’ouverture de discussions sur cette réforme de la CEI. Un 2e rendez-vous devrait avoir lieu dans quinze jours. Mais avant cela, le jeudi prochain, la Primature rencontrera les acteurs de la société civile dans ce même cadre.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1747808 : 1.67 mb
MEMORY : 1516352 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.