Côte d’Ivoire : Résultats provisoires des élections locales, George Ezaley donné vainqueur à Grand-Bassam selon certains procès-verbaux

Selon des résultats provisoires, obtenus à partir de procès-verbaux collectés à la fermeture des bureaux, George Ezaley l’aurait emporté à Grand-Bassam. Le candidat PDCI-RDA distancerait celui du RHDP, Jean Louis Moulot, d’un millier de voix. Pendant ce temps, et dans l’attente de la proclamation des résultats par la CEI, le PDCI-RDA et le RHDP se renvoient la responsabilité des violences et des fraudes observées ce dimanche lors du scrutin.

George Ezaley vainqueur ?

A la lumière d’un procès-verbal (PV), qui nous est parvenu, de l’élection municipale de Grand-Bassam, dûment rempli, le Maire sortant, George Philipe Ezaley l’emporte avec plus de mille voix de plus que son principal adversaire Jean Louis Moulot. En effet, le candidat PDCI-RDA aurait récolté 5876 voix (33,64%) contre 4869 voix (28%) pour celui du RHDP. Ce dernier a tout de même raflé la mise dans certains centres comme EPP Municipal (72% des votes) et Vitre 1 (99% des bulletins). En revanche, il n’aurait obtenu aucune voix dans 7 centres que sont Collège Moderne Grand-Bassam, Groupe Scolaire Phare, EPP Modeste, Vitre 2, Yakasse 1, Groupe Scolaire Grand-Bassam 1 et 2 et FDFP. 

Les deux camps se rejette la faute

Après la fermeture des bureaux de vote, Jean Louis Moulot a publié un communiqué dans lequel il fait cette observation : « Débutée sans difficultés majeures et sous très haute surveillance policière, cette journée a été marquée par une vague d’interpellations consécutifs à des faits graves.

Ces interpellations ont concerné d’une part des faits liés à des fraudes sur les votes, et d’autre part, des actes de violence sans précédents, posés une fois encore par des partisans du candidat Ezaley, maire sortant, avec l’appui de renforts extérieurs à la ville, notamment du Plateau.

Mon équipe et moi dénonçons avec la plus grande fermeté tous ces actes de nature à discréditer ce scrutin et à donner, une fois encore, de notre ville, une image déplorable. ». 

Jean Louis Moulot et le RHDP accusent le PDCI et son candidat d’être à l’origine de troubles observés hier. Ils jurent également avoir attrapé, la main dans le sac, des tricheurs du PDCI-RDA venus du Plateau. Pourtant le parti septuagénaire affirme que ce sont ses superviseurs, recrutés dans l’équipe de Jacques Ehouo, pour le travail remarquable, leur vigilance et leur caractère incorruptible lors des élections locales du 13 octobre 2018. 

Quelques heures plus tôt, le PDCI-RDA avait déjà devancé le RHDP dans la course aux accusations. Le parti de George Ezaley a dénoncé des fraudes massives alors que le scrutin avait toujours cours. Les organes de presse du vieux parti ont notamment publié une vidéo montrant des loubards, présentés comme des envoyés du RHDP, en train de vandaliser des bureaux de vote, sous les huées du public. On pouvait entendre : « Voleur, vous n’avez honte de tricher ». Le PDCI a aussi présenté des images d’autres attaques, comme celle survenue au quartier France, où l’on aurait aperçu des dozos (milice à la solde du pouvoir) parmi les instigateurs de troubles.

Depuis plusieurs heures donc les deux camps se rejettent la faute dans un climat tendu. Tout le monde attend maintenant la proclamation des résultats officiels et définitifs par la CEI. Mais cette dernière pourrait annuler encore une fois ce scrutin au regard des irrégularités qui ont entaché le vote et surtout au regard de la violence, d’ailleurs relayée par les médias occidentaux. 



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1711384 : 1.63 mb
MEMORY : 1511696 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.