Publicite

Côte d'Ivoire : San Pedro, partenariat Port Autonome de San Pedro (PASP) et le Port d’Amsterdam International pour l’amélioration de la chaîne des valeurs du cacao

Le Port Autonome de San Pedro (PASP) et le Port d’Amsterdam International sont désormais en phase.
Publicite

Les responsables des deux structures ont présenté, mercredi, au cours d’un atelier organisé dans la cité portuaire, les études qu’ils ont menées sur les analyses de la chaîne de valeurs du cacao dans la région et les processus logistiques actuels au PASP.

La première étude vise à produire un modèle quantifiable qui permettra l’identification des forces et des goulots d’étranglement dans le processus de la chaîne du cacao au niveau de la région.

L’autre étude a été faite à San Pedro du 03 au 05 juillet 2018, avec l’appui de l’ambassade des Pays-Bas en Côte d’Ivoire, lors d’une mission conduite par le DG du Port d’Amsterdam International, Gert-Jan Nieuwenhuizen.

Cette étude devrait faire profiter l’expertise néerlandaise et contribuer positivement aux processus logistiques des entreprises de la place portuaire de San Pedro et concernant les processus logistiques actuels.

Pour Hilaire Lamizana, Directeur général du PASP, ces deux études  contribueront à la relation bilatérale entre la Côte d’Ivoire et les Pays-Bas, à partir de la coopération entre le PASP, premier port d’exportation de cacao au monde, et le Port d’Amsterdam International, premier port d’importation de cacao au monde.

« Le port de San Pedro étant un nœud important dans la chaîne logistique, l’amélioration de ses procédures logistiques et administratives, aura donc un impact significatif sur les activités commerciales » a indiqué le patron du port de San-Pedro.

Cette coopération à en croire le représentant du ministre des Transports, Benjamin Soro, Directeur de cabinet dudit ministère est à saluer et surtout avec cette avancée qui a qualifié de mature.

« Tout ceci pour le développement de la région Ouest de la Côte d’Ivoire et l’essor économique de la Côte d’Ivoire. », a soutenu l’émissaire du Ministre Amadou Koné.

Notons que cette coopération vise à renforcer la collaboration des deux ports dans de nombreux domaines, notamment dans le développement durable, la sécurité portuaire et l’échange d’expériences dans les opérations portuaires, les systèmes d’informations, l’optimisation et l’exploitation des infrastructures et la logistique portuaire.

 

Paula K. avec Foua Bi, Correspondant/Akody.com 

 

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1702072 : 1.62 mb
MEMORY : 1475888 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.