Publicite

Côte d’Ivoire : Sangouiné, Rémi Dion aux chefs coutumiers, « On doit tous profiter du bienfait de l'État »

Le premier magistrat de la commune de Sangouiné, Rémi Dion a rencontré la chefferie traditionnelle du périmètre communal en ce début de semaine. Il s'est agi pour Rémi Dion de dégager une ligne de conduite entre les garants de la tradition et la nouvelle équipe dirigeante.
Publicite

« En cette année 2019, nous allons avoir plusieurs réunions entre vous et nous pour dégager des lignes de conduite entre nous pour que j'arrive à travailler convenablement. L'aspiration de tout chef, c'est que son village soit développé. Cette année doit être une année de réflexion pour nous. Une année d'harmonie. Les chefs doivent s'écouter, s'entendre entre eux », a indiqué Dion Remi, qui fustige le fait que la chefferie traditionnelle soit politisée. Non sans prendre l'engagement de ne jamais s'immiscer dans la désignation d'un chef.

« Avant, la chefferie n'était pas politisée. Aujourd'hui, c'est tout le contraire. Jamais je ne désignerai un chef. C'est à la population que revient le choix de son chef et non à nous les politiciens. Mon rôle est que le chef réussisse son mandat », a fait savoir le maire de Sangouiné.

Poursuivant, le maire a annoncé la construction de la maison de la chefferie pour une vraie autonomie de celle-ci.

Aussi, a-t-il dénoncé, la léthargie dans laquelle baigne sa commune qui, selon lui ne bénéficie d'aucun soutien de l'État en matière de réalisation, hormis le château d'eau.

« Pendant les deux mandats du chef de l'État, nous n'avons bénéficié que d'un château d'eau. Plus rien n'a suivi. Nous nous sommes battus pour eux et nous n'avons rien. On doit tous profiter du bienfait de l'État. Si on doit me mettre en prison pour ce que je dis qu'on le fasse. Tous, nous devons bénéficier des réalisations de l'État », a-t-il martelé.

Terminant, le nouvel homme fort de Sangouiné a informé la chefferie d'une tournée de remerciement ponctuée de la pose de la première pierre des réalisations dans les différents villages.

La chefferie traditionnelle, a pour sa part, salué la démarche du maire qui entend gouverner autrement.



Paula K. avec Océane Oulaï, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1693712 : 1.62 mb
MEMORY : 1464208 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.