Côte d’Ivoire : Séminaire gouvernemental, voici l’intégralité du discours de clôture du Premier Ministre Achi Patrick

Madame et Messieurs les Ministres d’État,
Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Secrétaires d’État,
Monsieur le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire,
Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire,
Monsieur le Président de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes entreprises,
Monsieur le Porte-Parole de la Plateforme Unique de PME, Mesdames et Messieurs les Dirigeants d’entreprises,


Chers amis des médias, Mesdames et Messieurs,

Au cours des trois derniers jours, dans la collégialité, le débat et l’exigence, nous avons organisé l’essence même de ce qu’est le travail de gouvernement.

C’est-à-dire la capacité à organiser l’action prioritaire de l’État, en faisant correspondre l’ambition et le projet de long terme du chef de notre nation, SEM. le Président de la République, les attentes et les espoirs de nos populations comme de nos entreprises, et le niveau de nos financements disponibles.

Gouverner c’est prévoir, gouverner c’est choisir, apprend-t-on dans les facultés de sciences politiques. Et je suis ainsi convaincu que, grâce à l’ensemble des informations partagées, grâce à l’ensemble des paroles échangées, nous avons su au cours de ces trois jours, tout à la fois bien prévoir et bien choisir, pour arrêter nos actions prioritaires 2021 et bâtir le logiciel de notre programme de gouvernement jusqu’en 2023.

C’est pourquoi, je voudrais vous adresser ici mes plus vives félicitations pour la très haute tenue de nos travaux au cours de notre séminaire.

Celui-ci a en effet été tenu dans des délais brefs, avec des préparatifs multiples et séquencés – depuis les ateliers ministériels, en passant par la revue de portefeuille de nos principaux partenaires de développement, jusqu’à la synthèse budgétaire réalisée par nos ministres du Budget, du Plan et des Finances.

Je salue ainsi cet effort collectif d’une équipe engagée à répondre avec la célérité la plus grande, d’une part, à la mise en œuvre du projet de société « Une Côte d’Ivoire Solidaire » du Président de la République ; d’autre part, à l’obtention de résultats tangibles pour l’amélioration des conditions de vie des Ivoiriennes et des Ivoiriens.

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, nous disposons d’un programme de gouvernement pour l’année 2021 que nous allons soumettre, pour adoption, lors du prochain Conseil des Ministres.

Les propositions issues des conclusions de nos travaux, ont traité des questions suivantes :

–        La sécurité tant à l’intérieur qu’à nos frontières, enjeu central pour la stabilité de notre pays ;
–        La continuité et la qualité de l’offre de services publics, notamment dans l’eau, l’électricité ou la mobilité ;
–        La santé, la couverture maladie universelle et le système de protection sociale ;
–        L’amélioration de la qualité de l’enseignement à tous les niveaux de la chaine éducation-formation ;
–        L’insertion professionnelle et la création d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes ;
–        La transformation locale de nos matières premières et son intégration dans les chaines de valeurs mondiales ;
–        La production et la distribution alimentaire tant au niveau végétal qu’au niveau animal et halieutique, eu égard au grand potentiel de notre pays ;
–        La montée en puissance de notre industrie traditionnelle comme de notre économie digitale ;
–        L’accélération du développement de nos régions ;
–        La question de la forêt et de l’environnement, pour mieux respecter nos équilibres naturels et humains ;
–        La bonne gouvernance enfin, et la lutte engagée contre la corruption.

L’ensemble de ces thématiques seront traitées selon une « approche-résultats ». C’est l’essence même d’un Gouvernement : prouver son utilité et rendre compte de ses réalisations. C’est pourquoi je demande aux membres du Gouvernement d’approfondir, en interne, leurs travaux afin de transmettre à la Primature, d’ici 8 jours, un tableau détaillé des réalisations prévues en 2021, avec des indicateurs de performance chiffrés et vérifiables.

J’entreprendrai par ailleurs, dans les semaines à venir, une série de rencontres sectorielles pour approfondir plusieurs sujets cardinaux qui nécessitent des solutions durables, notamment dans l’éducation, la santé, l’accès à l’eau potable, à l’électricité, le développement du secteur privé et son corollaire, la création massive d’emplois.
Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, nous avons souligné la nécessité d’optimiser le partenariat stratégique entre l’État et le monde des affaires, ainsi que le rôle majeur de l’entreprise privée dans la création de l’innovation, de l’emploi, de la valeur-ajoutée et in fine dans la production de richesses durables.

Je tiens à saluer la qualité de nos travaux qui nous ont permis de débattre des goulots d’étranglement qui affectent notre potentiel de croissance, de lister les leviers qui vont permettre de les lever et de partager in fine une vision commune de l’industrialisation de notre pays, pour bâtir une « Côte d’Ivoire meilleure » pour toutes les composantes de notre société.
Ensemble, nous avons eu des échanges denses sur des sujets absolument majeurs.

La vision stratégique du secteur privé et ses aspirations profondes pour accélérer la croissance ont également fait l’objet de larges débats, à travers ses attentes en matière :
–        De promotion des champions nationaux ;
–        D’entreprenariat national et de développement des PME ;
–        D’accès aux financements ;
–        D’investissements directs étrangers et de conquête des marchés extérieurs.

De façon très concrète, j’instituerai, au cours des prochaines semaines, des « travaux de laboratoires » ou « Labs » public-privé pour la résolution de certaines des problématiques que nous avons soulevées, parfois très complexes et impliquant de nombreuses parties prenantes. Ce sera l’exact pendant des réunions interministérielles du secteur public et elles auront pour échéance le 15 juin 2021, afin que nous puissions envisager le début de leur mise en œuvre sur le 2ème semestre 2021.
Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs,

La mobilisation cohérente, constante et collective du gouvernement sur l’ensemble de ces sujets hautement stratégiques, permettra à nos concitoyens de constater que nous sommes réellement au travail, en mission, au plus près de leurs réalités quotidiennes, dans l’unique objectif d’obtenir des résultats.

Pour leur présent. Pour leur avenir. Et pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire.
C’est sur ces mots, en réitérant mes félicitations aux membres du Gouvernement comme au secteur privé et en adressant mes remerciements à S.E.M. le Président de la République pour avoir permis ces travaux, que je déclare clos ce séminaire sur le Programme de Travail Gouvernemental 2021-2023.
Je vous remercie.

Sercom et Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1730080 : 1.65 mb
MEMORY : 1511576 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.