Publicite

Côte d’Ivoire : Si le PDCI-RDA est né de la fusion et de la disparition de plusieurs partis politiques, le RHDP peut l’être aussi, selon Tchétché Joël-Célestin porte-parole RHDP-Unifié France

Selon Tchétché Joël-Célestin, porte-parole RHDP-Unifié France, autant le PDCI-RDA est né de la fusion et de la disparition de plusieurs partis politiques, autant le RHDP peut l’être.

Toutefois s’adressant aux détracteurs du RHDP- il a expliqué que ce n’est pas le Président Ouattara qui signera de sa main la disparition des partis politiques, mais que cela se fera tout naturellement, par la volonté commune de ne faire qu’un.

Tchétché rafraîchit la mémoire au PDCI-RDA

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 22 janvier 2019 à Abidjan, dans le cadre de la préparation du Congrès du 26 janvier prochain, Tchétché Joël-Célestin, porte-parole du RHDP-Unifié France, a donné son opinion sur la dissolution ou non des partis politiques après le Congrès du 26 janvier prochain. Au PDCI-RDA, qui a peur de se faire avaler par le RHDP au nom d’un certain idéal de pérennisation de l’héritage d’Houphouët-Boigny, Tchétché Joël-célestin fait ce petit cours d’histoire de Côte d’Ivoire.

« Souvenez-vous de l’appel du stade Géo André (devenu stade Houphouët Boigny) en 1951. Personne dans cette salle, ni même le Président Henri Konan Bédié, ni les responsables politiques du PDCI-RDA, ne peuvent me dire que le Président Félix Houphouët Boigny a signé un acte de décès d’un parti politique. Tous ces partis politiques se sont reversés dans le PDCI-RDA […] Il y avait à l’époque, dans la chronologie, le Bloc Démocratique Eburnéen, l’Union des Indépendants de Côte d’Ivoire, l’Entente des Indépendants de Côte d’Ivoire, la section française de l’International ouvrière ou encore le Parti Progressiste. Tous ces partis ont disparu, parce que la vie obéissant à un rapport de force. Ils se sont mués dans le PDCI-RDA. Nous nous retrouvons dans le même schéma aujourd’hui. »

Cette tirade s’adresse également à certains leaders du RHDP, dont Mabri Toikeuse (UDPCI), qui a récemment déclaré que la disparition des partis politiques n’était pas à l’ordre du jour. Il veut bien d’un agrégat, pas d’une fusion, ayant sans doute peur de mourir pour la gloire du RDR et par la seule volonté électoraliste du Président Ouattara.

« Le parti n’a pas vocation à faire disparaitre un parti politique »

De l’avis de Tchétché Célestin, qu’on ne s’y trompe surtout pas : ce n’est pas le Président de la République qui décrètera la disparition des partis politiques.

Selon le responsable du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » en France, Alassane Ouattara n’a pas cette vocation, les partis mourront tout naturellement, par la volonté commune de ne faire qu’un. C’est pourquoi il a précisé : « Que ce soit clair, le Président Alassane Ouattara ne signera de sa main une décision visant à faire disparaître un parti politique. Les partis vont disparaître de leur propre mort ». Pas si sûr que cette déclaration rassure certains leaders du RHDP qui commencent à marcher à reculons. La peur de voir leur parti aspirer par le RHDP, que l’on assimile à une réincarnation du RDR, est bien réelle.

Quoiqu’il en soit, que les gens aient peur ou non de s’engager dans cette aventure de l’Houphouëtisme qui se veut vrai, Tchétché Joël-Célestin est catégorique : « Le militantisme hybride, c’est fini » dès le 26 janvier 2019. Tout le monde devra faire son choix, en homme courageux.

« Le militantisme hybride, c’est fini »

Le responsable du RHDP-Unifié France a été très clair. A partir du Congrès du 26, il ne sera plus possible de naviguer entre deux eaux. « La loi de 1978 sur les partis politiques dit qu’on ne peut pas être un militant hybride. Donc au soir du 26 janvier 2019, moi Tchétché, je ne suis plus militant du PDCI-RDA. Je deviendrai pleinement un militant RHDP-Unifié. Le militantisme hybride c’est fini. On ne peut plus être à la fois RHDP-Unifié et appartenir à un autre parti. »

Nous pensons objectivement que cette clarification est aussi valable pour son mentor, le Ministre Kobenan Adjoumani qui continue de se réclamer du PDCI-RDA alors qu’il a plein pied dans le RHDP. Enfin et surtout, elle vaut pour les membres du RDR, parti au pouvoir.


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1745296 : 1.66 mb
MEMORY : 1512456 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.