Publicite

Côte d’Ivoire : Sikensi, protestation des populations sur la gestion de la chefferie, le préfet accusé

Le mouvement de mécontentement des populations de Sikensi à travers les artères de la cité a livré, ce mercredi, au fil des heures plus de précisions sur les raisons.
Publicite

En effet, les populations accusent le préfet de Sikensi, Aminata Diaby de n’avoir pas mené une large campagne de communication et de communion autour de la nomination à la chefferie du nouveau chef à Sikensi village, Adan Kadjo Bernard (originaire du quartier Sikensi B) au détriment de Sassou N’Guessan Antoine, de Sikensi A.  

Elles reprochent également au préfet d’avoir suivi la convention de rotation signée en 2009 que n’a pas signé le chef sortant, alors que la chefferie est exercée à vie et est une question de lignée, notamment celle de Essèkpê d’où est issue Sassou Antoine.

Précisons que Sikensi est très souvent en proie à des conflits au niveau de la succession de la chefferie.

Evy D. / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1719424 : 1.64 mb
MEMORY : 1492816 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.