Côte d’Ivoire : Soro Guillaume « Le trop de confiance attire le danger »

Soro Guillaume, ancien président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, en exil en Europe depuis plusieurs mois, vient de publier un message énigmatique sur sa page Facebook. « Le trop de confiance attire le danger », écrit l’ancien patron de la rébellion de 2002.   

Soro Guillaume redoute qu’il ne soit « trop tard »

On sait les rapports entretenus par Guillaume Soro et le pouvoir du Président Alassane Ouattara fort venimeux. En exil forcé en Europe, l’ancien patron du parlement ivoirien est loin d’ Abidjan depuis plusieurs mois.

Ce matin du 23 mars 2021, Soro Guillaume a posté un message qui ne manquera pas d’être interprété diversement dans cette période d'incertitudes qui planent sur la Côte d’Ivoire.

En effet, l’ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo a posté : « Il s’en vient forcément dans la vie, LE temps du regard rétrospectif, ici, le mien. Et disons avec Pierre Corneille : « Le trop de confiance attire le danger » Et quelquefois il est trop tard. Je l’ai expérimenté. Un témoin : Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, Ancien Président de la République islamique de Mauritanie ».

La phrase importante de cette publication sera sans doute la question « qu’est-ce qui est trop tard ? ». Il faut noter que le pays de feu Félix Houphouët-Boigny vient de perdre le chef de son gouvernement, M. Hamed Bakayoko.

Malade d’un cancer, il s’était rendu en France où son état de santé avait empiré. Évacué d’urgence en Allemagne, il décidera peu après.

Depuis la mort de Hamback, des rumeurs en tout genre circulent sur la toile ivoirienne. Plusieurs informations font état d’arrestations d’officiers de l’armée, proches de l’ancien Premier ministre ivoirien, des informations non encore confirmées à ce jour.

Il faut noter que le parti de Soro Guillaume, GPS, n’a pas pas participé aux élections présidentielles puis législatives en Côte d’Ivoire ces derniers mois.

L’ancien chef des rebelles des Forces Nouvelles, basés à Bouaké, opposés à Laurent Gbagbo, du temps de son alliance avec Alassane Ouattara, a plusieurs fois menacé la tenue des élections présidentielles de 2020 avant et pendant la campagne. Son ancien allié a depuis été reconduit dans ses fonctions malgré ces menaces.

Qui est Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi ?

Avec ce propos énigmatique qu’il vient de publier sur son mur Facebook, les interrogations ne manqueront dans l’esprit des Ivoiriens.

M. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, cité dans la publication de l’ancien secrétaire général de la Fesci, est l’ancien Président de la République islamique de Mauritanie.

Il avait été renversé le 6 août 2008 à la suite d'un coup d'État militaire du général Mohamed Ould Abdel Aziz. Il est depuis décédé à Nouakchott le 23 novembre 2020.

Dernièrement, l’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire avait fait une alliance infructueuse avec les différents partis politiques de l’opposition ivoirienne que sont le FPI de Gbagbo et Affi N’Guessan, le PDCI RDA de Henri Konan Bédié, l’UDPCI de Albert Toikeusse Mabri et plusieurs petits partis politiques du pays.

Leur objectif était d’évincer le Président Ouattara du pouvoir. Soro Guillaume, après plusieurs menaces contre le régime de Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire, vient de publier cette phrase qui ne manquera pas d'animer la controverse dans le pays.

Patrice Dama

Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1715184 : 1.64 mb
MEMORY : 1508168 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.