Publicite

Côte d’Ivoire : Un député du RDR démissionne de son parti et rejoint le RACI de Soro Guillaume

Si la politique ivoirienne actuelle nous a habitués à voir des défections des cadres d’autres partis au profit du RHDP/RDR, cette fois c’est le mouvement inverse qui se produit.

Publicite


Le député RDR de Koun-Fao, Yao Soumaïla, vient de quitter le Rassemblement des Républicains (RDR) pour déposer ses valises au Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), de Guillaume Soro.


La déclaration de l’Honorable Yao Soumaïla

C’est une défection que l’on n’a pas vu venir. Alors que la tendance est au ralliement des élus au RHDP parti unifié, coalition forte au pouvoir, le député de Koun-Fao, au nord-est de la Côte d’Ivoire, quitte le RDR pour le RACI de Guillaume Soro. Voici la déclaration de cette démission quelque peu fracassante :

« Depuis plusieurs mois, l'actualité politique nationale est dominée par la question du parti unifié RHDP. La création au forceps de ce nouveau parti politique a crispé et rendu délétère l'environnement sociopolitique. Cette situation fâcheuse invite chaque citoyen, chaque élu et responsable politique à un devoir de responsabilité sans équivoque.
Pour ma part, j'exprime ici ma profonde déception relativement à la conduite actuelle des affaires d'État et cela pour différentes raisons :

1- En ma qualité de Secrétaire Départemental du Rassemblement Des Républicains (RDR) et militant de première heure de ce parti fondé sur les valeurs d'humanisme, d'État de droit et de rassemblement par feu Djéni Kobenan, je dénonce la dissolution au secret de cet instrument politique en faveur d'un nouveau parti dont les débuts ne présagent rien de rassurant, car faisant resurgir les vieux démons de la dictature, des emprisonnements et assassinats des citoyens pour leurs opinions et engagements politiques.

2- L'amalgame entre le RHDP et le RDR rend impossible un travail efficace d'encadrement politique de nos laborieuses populations dont nous avons la lourde et exaltante responsabilité d'éduquer aux principes démocratiques.

3- L'utilisation abusive des moyens de l'État par et pour le RHDP au préjudice d'autres citoyens porteurs d'opinions différentes indique clairement que le pouvoir actuel a abusé des populations ivoiriennes, s'inscrivant ainsi aux antipodes des valeurs autrefois clamées.

4- L'intolérance dont font preuve les gouvernants vis-à-vis de tous ceux qui manifestant des opinions contraires en les limogeant des fonctions publiques et politiques, l'instrumentalisation de la justice et des forces de sécurité qui devraient être au service de tous, indiquent que loin d'être les rassembleurs qu'ils ont prétendus être, ils sont plutôt claniques et divisionnistes.
Et de ce fait, ils conduisent inéluctablement notre peuple vers des horizons d'incertitude.

5- Les récentes élections locales désastreuses se sont avérées une grotesque foire à la fraude, traduisant ainsi un recul démocratique sous le régime RDR-RHDP.

Pour toutes les raisons évoquées plus haut, je rends dès cet instant ma démission du poste de Secrétaire Départemental RDR de Koun-Fao.
- J'invite tous les responsables politiques et administratifs de notre pays à la responsabilité historique en œuvrant à sauvegarder notre jeune démocratie en péril. Oui, l'heure est à la responsabilité assumée.
- Je m'engage à me consacrer dorénavant au renforcement et au rayonnement du Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI) et à me mettre au service de Son Excellence SORO Kigbafori Guillaume, Président d'honneur dudit mouvement.

Met-il Guillaume Soro dans l’embarras ?

Cette démission, somme toute courageuse vu le contexte politique et le rapport de force, pourrait mettre dans l’embarras l’homme sous l’aile duquel il s’abrite. Guillaume Soro, qui est dans le viseur d’un audit politique du RDR à cause de ses indépendants aux élections locales, pourrait davantage s’attirer les foudres du régime.  

Si jusque-là le RACI tentait de faire croire- mais personne n’est dupe- qu’il n’est qu’un mouvement de soutien au sein du RDR, le ralliement de Yao Soumaïla compromet ce camouflage. Il claque la porte au RDR donc il ne saurait se réfugier dans un autre organe au sein du même RDR. C’est un non-sens.

Dès lors le RACI apparaît comme un mouvement sinon aux antipodes du RDR, du moins très différent de lui. Peut-être, Soro devrait-il à présent et courageusement laisser tomber le masque ? Selon des sources bien introduites au Palais Présidentiel, Alassane Ouattara serait de plus en plus agacé par le double jeu de Soro Guillaume. Il lui aurait expressément demandé de choisir son camp dès maintenant afin que les choses soient claires.


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1699784 : 1.62 mb
MEMORY : 1487360 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.