Publicite

Côte d’Ivoire : Un homme retrouvé pendu près du nouveau stade en construction à Anyama

Un homme a été découvert mort perdu non loin du stade Olympique, actuellement en construction à Abidjan, en Côte d’Ivoire ; un fait dramatique dira-t-on !

Selon nos sources, "très tôt le matin du mercredi, des éléments de la police qui mènent une patrouille, sont saisis par de bonnes volontés. De bonnes volontés qui leur indiquent qu'il y a nécessité pour eux de se rendre immédiatement, dans le secteur du chantier de construction du stade olympique. Les agents des forces de l'ordre s'y déportent et tombent aux environs de 6h, sur une scène qui ne peut vraiment échapper à leur attention. En effet, ils voient un homme pendu à un avocatier.

De toute évidence, ils s'en approchent. Le défunt, un barbu avec son mètre 60 environ, a les yeux ouverts et la langue qui pend. Vêtu d'un pantalon Jeans surmonté d'un tee-shirt, il a les pieds posés sur le sol. La branche à laquelle il est pendu, s'étant ployée sous le poids du corps. Près du cadavre, on note la présence d'une chaise pliante qui a, vraisemblablement, servi d'appui à l’accomplissement de la pendaison.

Les sapeurs-pompiers déjà sur les lieux, sur appel d'un tiers, comprennent que leur présence n'est plus nécessaire. Parce que leur rôle n'étant pas de s'occuper de cadavres, mais plutôt de sauver des vies humaines.

Par ailleurs, on se pose des questions. Ce malheureux, qui n'a pu être identifié faute de documents administratifs, s'est-il pendu ? Où est-ce tout simplement un meurtre ? Que ses exécuteurs tentent de masquer, pour faire croire à un suicide par pendaison.

Sur la question, il semble qu'il n'y a vraisemblablement pas de débat. Nos sources indiquent qu'un médecin, appelé pour déterminer la nature de la mort, précise que l'infortuné s’est bel et bien pendu lui-même. Et des indices allant dans ce sens sont observables sur la dépouille. Et le toubib de préciser l'heure à laquelle le drame est survenu. Environ 3 heures de temps avant la découverte de la dépouille.

Le constat achevé, le corps est enlevé par les services des pompes funèbres et transféré à la morgue d'Anyama.

Une enquête est aussitôt ouverte, afin de situer sur les raisons qui ont conduit à ce suicide et sur l'identité du défunt.


Penouel D. / Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1685624 : 1.61 mb
MEMORY : 1472584 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.