Publicite

Côte d’Ivoire : Un proverbe assez sibyllin de Soro Guillaume sur Twitter fait débat

Reconnu comme étant l’une des personnalités ivoiriennes les plus suivies sur les réseaux sociaux, Guillaume Soro ne perd pas une seule seconde pour communiquer avec ses followers sur chaque évènement clé de la vie politique nationale. Parfois les messages du PAN sont assez clairs, mais parfois trop difficiles à déchiffrer. Et c’est le cas de l’un de ses derniers tweets. 
Publicite

Soro Guillaume, l’homme énigmatique

Comme l’Honorable Yasmina Ouégnin et bien d’autres députés, Guillaume Soro, le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne est en ce moment au Canada pour participer à la 44e édition de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) qui se tient dans la ville de Québec, depuis le 5 juillet dernier. C’est donc du Canada que Guillaume Soro a suivi les récents événements politiques de la Côte d’Ivoire notamment l’attaque, par des individus identifiés comme des militants du RDR, des membres du RACI, un mouvement dédié à la promotion du PAN. Hier mardi, alors que Soro Kanigui et le RACI sont encore à se jouer les victimes du régime Ouattara, le Président de l’Assemblée nationale lâche sur Twitter un message très sibyllin. Fidèle à sa formule d’introduction, il tweete : « Bonjour chers Tous ! Il est 6H17 heure canadienne. Je me suis réveillé avec cette phrase en tête : N’est pas Âne qui on croit ! » 

Quelle interprétation donnée à ce propos

Cette phrase clairement obscure a interpellé, bien évidemment de nombreux internautes. A qui s’adresse-t-elle ? Que veut dire Soro Guillaume ? A quoi fait-il référence ? Les interprétations abondent, mais les plus nombreuses sont celles qui relient le tweet au contexte politique actuel. En effet, le samedi dernier, un meeting du Réseau des Amis de la Côte d’Ivoire, un mouvement pro-Soro dirigé par l’Honorable Soro Kanigui, a été attaqué par des inconnus que l’on accuse d’être des sbires du RDR, parti au pouvoir. Un jeune militant du RACI, du nom de Soro Kognon est mort suite à cette attaque. Depuis, le RACI et son président sont dans le collimateur du pouvoir pour des allégations proférées à son encontre. L’attitude du régime Ouattara est interprétée, par les militants du RACI, comme la suite logique de l’acharnement sur les proches de Guillaume Soro. Bien que se présentant comme des martyrs, les pro-Soro font pourtant profil bas, ruminent leur colère en silence. C’est dans ce contexte que Soro Guillaume sort ce tweet dont l’opacité laisse perplexe. Le PAN envoie-t-il un pique au Chef de l’Etat Alassane Ouattara ? Cette hypothèse est la plus crédible !

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1708888 : 1.63 mb
MEMORY : 1484072 : 1.42 mb