Publicite

Côte d’Ivoire : Violences basées sur le genre, un atelier initié pour réfléchir sur des stratégies de lutte contre le phénomène

Un atelier de validation des outils de communication en matière de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) a été initié par la Direction de la Mutualité et des Œuvres Sociales en milieu scolaire (DMOSS).

Ouvert à Adzopé (Côte d’Ivoire), mercredi 07 novembre 2018, pour trois jours d’activités, les séminaristes auront à plancher sur les propositions afin de valider les messages et les supports idoines de prévention et de lutte contre les VBG, les grossesses précoces en lien avec les IST/VIH et sida en milieu scolaire.

L’initiation de cet atelier, selon les organisateurs, s’inscrit dans le cadre de la planification du recensement général de la population et de l’Habitat de Côte d’Ivoire dont le 4ème remonte à 2014.

D’après, les conclusions du recensement, plus de 41,8% de la population ont entre 0 et 14 ans et ceux de 15 et 34 ans représentent 35,5% ; fait qui attire l’attention des autorités ivoiriennes au regard du taux de dépendance de cette frange de la population.

Elles tirent la sonnette d’alarme par la justification des résultats publiés par l’Enquête Démographique et de Santé (EDS III- 2012) sur la Côte d’Ivoire : au nombre des données de cette enquête, il ressort que deux (02) femmes sur cinq (05), soit 36% ont subi des violences physiques depuis l’âge de 15 ans.

C’est donc dans le but d’impulser et redynamiser la prévention travers des moyens d’actions plus conséquent que la DMOSS, car, soucieuse des conditions de vie de la jeunesse.

 

Penouel D. / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1689896 : 1.61 mb
MEMORY : 1470304 : 1.4 mb