Publicite

Côte d’Ivoire : Yamoussoukro, deux mineures interpellées pour consommation de drogue

Deux adolescentes ont été brièvement interpellées par la Police des Stupéfiants et des Drogues, mardi 4 décembre 2018, à Yamoussoukro, pour avoir consommé du cannabis. Vu leur minorité, elles ont été remises à leurs familles respectives.
Publicite

Prises la main dans le sac par des enseignants

Le mardi 4 décembre 2018, à 11 heures 30 minutes environ, le service régional de la Police des Stupéfiants et des Drogues de Yamoussoukro a interpellé deux adolescentes consommant du cannabis, aux abords de leur établissement scolaire.

L’une, âgée de 17 ans, est en classe de 4e et l’autre, de 12 ans, en classe de 5e. Profitant d’une heure creuse, ces élèves mineures, se sont donné rendez-vous dans une maison inachevée, à proximité de leur collège, pour consommer du cannabis en compagnie de jeunes garçons du même âge et du même établissement. Mais, pas de bol pour eux, la séance d’extase sera de courte durée car repérée. Les consommateurs de cannabis ont été ainsi dénoncés aux responsables de leur collège.

A l’arrivée des enseignants sur les lieux, la plus part des participants avaient déjà pris la fuite. Seules les deux adolescentes ont été prises la main dans le sac et interpellées par la Police des Stupéfiants et des Drogues également alertée. 
Vu leur minorité, ces élèves ont été remises à leurs parents respectifs après leurs auditions.

Une pratique devenue monnaie courante aux abords des établissements

Malheureusement ce fait survenu dans la capitale politique ivoirienne n’est pas un cas isolé. Il nous revient, de façon récurrente, que cette pratique est devenue monnaie courante dans nos établissements secondaires. Selon plusieurs témoins et participants, ces actes de petites délinquances ont fréquemment lieu aux abords des établissements (derrière les murs ou dans la broussaille environnante par exemple) ou dans les toilettes mêmes de certains collèges. Pis, cette consommation de stupéfiants s’accompagne parfois de parties de sexe (le plus souvent des partouzes), inconsciemment balancées sur le net.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1682192 : 1.6 mb
MEMORY : 1470768 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.