Publicite

Côte d’Ivoire: Zasso Patrick alias « En global » passé à tabac à l’Université Félix Houphouët-Boigny

Zasso Patrick, plus connu sous le sobriquet de « En global », a été passé à tabac ce vendredi par des étudiants de l’Université Félix Houphouët-Boigny. 
Publicite

Au moment des faits, il réalisait un direct dans lequel il vantait les actions du Président Ouattara sur ce campus.

« C’est très joli. Il n’y a plus de bars, il n’y a plus de maquis »

Zasso Dagrou Patrick, alias « En global » a été lynché ce vendredi 29 mars alors qu’il réalisait un direct du campus de l’Université de Cocody, rebaptisée Université Félix Houphouët-Boigny. Dans cette vidéo il vantait les réalisations du Président Ouattara. Il disait notamment : « Regardez aujourd’hui l’université, c’est très propre, c’est très joli. Il n’y a plus de bars, il n’y a plus de maquis (…) Une propreté à l’image du Président de la République. Ici là, il n’y a plus meeting politique ; ici on ne prend plus les étudiants dans les cars pour aller faire meeting politique. ». Pour mieux démontrer la transformation de ce campus, il faisait voir les bâtiments rénovés, les ruelles propres, les pelouses bien taillées situés à l’entrée de l’Ecole de Police.

Zasso a violé leur « territoire »

Au moment où ses talents de griot se décuplaient, Zasso Patrick est interrompu par des inconnus. Ces derniers l’ont copieusement tabassé jusqu’à lui faire porter une béquille. Après recoupements des informations, l’on apprend que les « assaillants » sont des étudiants du campus. Plus précisément des membres de la FESCI, le tout puissant syndicat estudiantin, connu pour être proche de l’ex Président Laurent Gbagbo. Ces individus n’auraient pas apprécié les propos dithyrambiques de Zasso Patrick prononcés sur leur « territoire ».

Pro Soro ou pro Gbagbo ?

Selon une autre source, « En global » n’a pas été attaqué pour ses éloges à l’endroit du Président de la République, mais pour une conférence tenue la veille. Lors de cette conférence, Zasso Patrick et ses amis du mouvement Nouvelle Génération 2020 (NG 20) ont souhaité que le Ministre de la Défense Hamed Bakayoko (Hambak) soit le successeur d’Alassane Ouattara (si bien sûr celui-ci décide de quitter son trône). Si l’information est juste, les « assaillants » pourraient être aussi bien des étudiants proches de Soro Guillaume, l’un des plus farouches opposants d’Hambak.

Après son lynchage, Zasso Patrick a reçu le soutien de la direction de l’Université Félix Houphouët-Boigny. Des investigations seront menées pour connaître l’identité des agresseurs.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1710536 : 1.63 mb
MEMORY : 1491832 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.