Publicite

Coulibaly Gervais, à propos des fraudes sur le listing électoral : « nous avons un filtre tel que s’il y a eu des tentatives de fraudes quelque part, ça ne peut pas accéder à notre site central »

Cela fait plus d’une semaine que la Commission Electorale Indépendante (CEI) a été saisie par le délégué communal PDCI du Plateau, Yéboué Angoua, aux fins de vérification sur les allégations de fraudes. Depuis, la CEI mène ses enquêtes en interne, à n’en point finir, et les Ivoiriens s’impatientent. Interrogé par la presse, Coulibaly Gervais, vice-président de l’organe électoral, a tenu à rassurer.


C’est avec le PDCI que la CEI doit s’expliquer

Cela fait plusieurs jours que l’opinion nationale est à l’écoute de la Commission Electorale Indépendante qui doit faire toute la lumière sur les accusations de fraude notamment dans la circonscription électorale du Plateau où Yéboué Angoua dit avoir découvert des centres parallèles d’enrôlement, documents à l’appui. C’était le dimanche 24 juin dernier au cours d’un point de presse au siège du PDCI-RDA. Approché par L’Eléphant déchaîné pour savoir où en sont les enquêtes que la CEI a diligentées, Gervais Coulibaly, vice-président de la commission, appelle à la patience tout en déclarant qu’il doit suivre la procédure. Quelle est-elle ? « Nous, nous sommes en train de faire notre travail et je me rends compte quand je lis les journaux qu’eux, ils continuent de communiquer sur la question…Alors nous, nous souhaitons finir nos investigations, on finit bientôt, je peux dire qu’on a pratiquement fini. Mais malheureusement nous sommes une institution qui doit faire valider ses résultats. On doit les présenter d’abord à la commission. Nous allons les présenter demain en réunion de bureau et ensuite jeudi, nous les présentons aux commissaires centraux, nous communiquons là-dessus. Là je ne peux malheureusement pas communiquer avec vous sur la question. Mais je vous propose de bien vouloir patienter. Nous allons vous communiquer nos résultats, mais pas maintenant. Parce que si je le fais, Mr Yéboué est en droit de me dire que : « Vous m’avez promis de m’appeler d’abord ». Permettez que je ne viole pas la démarche sur laquelle nous sommes tombés d’accord ». Croyez-le ou non, Mr Coulibaly est un homme de principes. Il doit bien rendre compte d’abord au plaignant avant le peuple de Côte d’Ivoire ne le sache…

Pour le vice-président, il n’y a pas de raison de s’inquiéter

En attendant que le vice-président de la CEI fasse vérifier les résultats des enquêtes et en informe le plaignant avant que les Ivoiriens ne soient informés, il veut rassurer tout le monde quant à la fiabilité du processus de listing électoral. « Notre objectif, c’est de voir qu’est-ce qui n’a pas été bien fait pour pouvoir le corriger. En tout état de cause, sachez que nous, nous avons un filtre tel que s’il y a des tentatives de fraudes quelque part, ça ne peut pas accéder à notre site central » explique Mr Gervais Coulibaly. L’on devrait donc s’attendre à ce que la CEI dévoile les fraudes massives constatées pendant l’enrôlement notamment dans les communes du Plateau et de Didiévi. Toute la crédibilité de la Commission Electorale Indépendante se joue dans cette affaire, même si cette crédibilité est déjà trop bien entamée. 


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1724416 : 1.64 mb
MEMORY : 1503568 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.