CPI : Pas de liberté provisoire pour Laurent Gbagbo

"La Chambre ne dispose d'aucune information susceptible de justifier la mise en liberté de l'accusé. En conséquence, ses constatations de la décision du 25 septembre 2017 restent valables aujourd'hui", indique la décision ICC –RoC72 -1/18 en date du 20 avril 2018.

La demande de mise en liberté provisoire introduite auprès de la cour par les avocats de l'ex-président ivoirien,  Laurent Gbagbo a été, encore une fois, rejetée par les juges. 

Les raisons évoquées de cette demande notamment l'état de santé du détenu ont été balayées du revers de la main par la cour.  En effet,  la cour soutient que "conformément au rapport médical mis à jour, la Chambre est convaincue que la santé de M. Gbagbo est stable et qu'il reçoit un traitement optimal pour son état de santé actuel et son âge."

L'Ex Président ivoirien Laurent Gbagbo ne bénéficiera donc pas de liberté provisoire. 

Evy D.  /Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1755912 : 1.67 mb
MEMORY : 1536304 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.