CPI/Procès de Gbagbo: les images et les voix des témoins «déformées» afin d'éviter leur identification

Le cinquième jour du procès conjoint de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son dernier ministre en charge de la jeunesse, Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI) s’est poursuivi, mercredi, à la Haye avec les auditions des témoins.

Pour cette partie, les images et les voix sont déformées afin d'éviter qu'on puisse les identifier, selon le Président de la Cour. «La sécurité et le bien être des témoins extrêmement importants », a précisé d'entrée l'un des juges. 

«Si vous faites un faux témoignage, vous êtes passible de sanctions », a-t-il averti. Un premier témoin qui dit avoir été victimes des ex-forces de défenses et de sécurité le 16 décembre 2010 lors d'une marche de l'opposition a été enregistré.

Cette phase du procès consacrée aux témoins a pris fin dans l'après-midi et devra reprendre jeudi. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé comparaissent devant la CPI à la suite de la grave crise postélectorale que la Côte d'Ivoire a connue entre décembre 2010 et 2011.
  
SY/ls/APA 

Laisser un commentaire

PEAK : 1762568 : 1.68 mb
MEMORY : 1553816 : 1.48 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.