Publicite

"Dénonciation calomnieuse": Guillaume Soro entend saisir la justice française

Notons que cette situation fait suite à une plainte de Michel Gbagbo. Ce dernier "s'est plaint des conditions de son arrestation le 11 avril 2011 à Abidjan alors que sur résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, les forces onusiennes ont délivré le Président Alassane Ouattara pour lui permettre d'exercer son pouvoir légal et légitime", précisent les avocats de M. Soro.

La justice française a levé, mardi, le mandat d’amener contre le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro.

Dans un communiqué, les avocats du président Guillaume Soro ont indiqué que leur client saisira dans les prochains jours la justice française d'une plainte en dénonciation calomnieuse contre le plaignant. Il charge également ses avocats de trouver une solution respectueuse du droit français, du droit et de la souveraineté ivoiriens, hors de toute instrumentalisation politique dont lui et la justice française pourraient être l'objet.

La Côte d’Ivoire après avoir protesté contre la décision de la juge française Sabine Khéris a transmis deux ordres de mission. Un émanant du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et l’autre de l'Assemblée nationale de la République de Côte d'Ivoire, à effet jusqu'au 17 décembre prochain.

« A la suite de la transmission de ces documents et d'un entretien avec les conseils de M. Guillaume Soro, la juge d'instruction a reconnu que celui-ci bénéficiait du statut diplomatique et de l'immunité y afférente. A la réception et à l'examen de ces documents, qu'elle ne détenait pas jusqu'alors, elle a levé le mandat d'amener »,  indiquent dans un communiqué les avocats,  Maîtres Jean-Paul Benoît, Jean-Pierre Mignard et Pierre-Emmanuel Blad, avocats à la Cour d’appel de Paris.

Notons que cette situation fait suite à une plainte de Michel Gbagbo. Ce dernier "s'est plaint des conditions de son arrestation le 11 avril 2011 à Abidjan alors que sur résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, les forces onusiennes ont délivré le Président Alassane Ouattara pour lui permettre d'exercer son pouvoir légal et légitime", précisent les avocats de M. Soro.

Fraternité Matin
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1714296 : 1.63 mb
MEMORY : 1491760 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.