Publicite

Des inondations provoquent près de 8000 déplacés dans l’ouest ivoirien

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Des inondations ont provoqué ces derniers jours près de 8000 déplacés dans l’ouest ivoirien où de nombreuses habitations et plantations ont été également détruites par ces intempéries, a annoncé, mercredi, le porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Nabagné Koné.
Publicite
Selon M. Koné qui s’exprimait à l’issue d’un Conseil de ministres, des mesures ont été prises dans l’immédiat par l’Etat, permettant d’évacuer les sinistrés et de restreindre l’ampleur des dégâts et de recueillir les déplacés sur des sites adéquats.

 ‘’En ce jour, il n’a été déploré aucune perte en vie humaine mais le bilan fait état de 35 quartiers inondés dans les villes de Guiglo, Man et de Bangolo,  de 33 villages fortement sinistrés et d’environ 8 000 personnes déplacées,’’ a comptabilisé Bruno Nabagné Koné.

 Il a également évoqué le déclenchement d’un conflit foncier dans la forêt classée de Gouin Débé, dans la région de Guiglo.

 ‘’Pour les conflits fonciers, il ressort que les prétentions des jeunes autochtones des villages riverains de cette forêt classée et celles des populations allogènes Baoulé de cette parcelle ont entrainés des affrontements, engendré le départ des populations baoulés pour trouver refuge ailleurs’’, a indiqué M. Koné.

‘’Ainsi 650 membres de la population baoulé ont dû trouver refuge dans la préfecture de Guiglo et au foyer des jeunes de cette localité’’ a précisé le porte-parole du gouvernement, également ministre de la communication, de l’économie numérique et de la Poste.

Cette situation révèle plusieurs facettes auxquelles le gouvernement entend apporter des réponses fortes. ‘’Les parcelles en question sont la protection de nos forêts classées. Il y a aussi le problème de coexistence entre deux communautés. Il y aussi le problème humanitaire, il y a même le problème sécuritaire qui provient des déplacements et il y aurait des groupes incontrôlés qui se livreraient à des pillages dans cette zone’’, a encore égrené M. Koné.  

 Selon lui, des missions gouvernementales ont été conduites, et ont permis de cerner les conflits communautaires, et d’apporter l’aide aux populations déplacées avec un montant global de 130 000 000 de FCFA.

MC/ls/APA
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1755656 : 1.67 mb
MEMORY : 1516872 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.