Publicite

Des titres à vous couper le souffle au lendemain du scrutin présidentiel

Au lendemain du scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire, les journaux ivoiriens font de l’actualité électorale leurs choux gras. Qu’ils soient bleus, verts ou  gris, vous trouverez à leurs "unes" des titres à vous couper le souffle.

A l’unanimité, comme s’ils s’étaient concertés auparavant, les journaux en fonction de leur bord traitent cette actualité qui marque actuellement la vie politico-sociale de la Côte d’Ivoire.

Des mots forts, des phrases captivantes, tous les moyens ont été visiblement utilisés par les "professionnels de l’information" pour décrire l’ambiance qui aura prévalu le dimanche 25 dernier dans les centres et bureaux de vote.

"Désert total", tel est le titre phare du quotidien "le temps". Pour ce "journal bleu" les ivoiriens ont dit non à la mascarade. Quant à "Notre voie", il y a eu "trop d’irrégularités". Ce journal décrie l’usage des tablettes biométriques. "Lg infos", lui estime qu’il y a eu une "sécheresse électorale" en mettant en exergue le refus de certains de voter et l’ennui de d’autres dans les bureaux de vote.

Pour "la tribune ivoirienne" "l’ombre de Gbagbo a plané" sur ce scrutin pourtant important pour le pays. Le "sursaut" quant à lui c’est accentué sur la tablette. Selon ce journal cet appareil innovateur a perturbé le vote.

Si pour ces journaux le scrutin présidentiel du 25 octobre a piétiné, pour d’autres par contre, les choses se sont très bien déroulées. C’est le cas par exemple du journal gouvernemental "Fraternité Matin" qui titre " les ivoiriens ont voté dans la paix et la sécurité (…) Forte mobilisation des populations à l’intérieur du pays". Ces pas de danse, d’autres journaux l’ont exécuté. Nous avons, le quotidien d’information " le jour plus" qui met à sa "une" " grande mobilisation". "L’expression" lui, affirme "gifle aux partisans du boycott et du désordre".

Que s’est-il réellement passé dans les centres et bureaux de vote lors du scrutin ? Y avait-il des électeurs ou pas ? Les tablettes ont-elles  posé problème ? Voici certainement quelques-unes des nombreuses questions que pourrait se poser un citoyen ivoirien vivant à l’étranger sur ce scrutin.

Antoine BASSA/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1764528 : 1.68 mb
MEMORY : 1517080 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.