Publicite

Développement durable : L’Etat passe à l'institutionnalisation de cette approche

Au dire du Premier ministre, ministre de l’Économie, des Finances et du Budget, chacun est appelé à "contribuer à l’équilibre entre la qualité de l’environnement, l’efficacité économique et le progrès social. Ceci nécessite la mobilisation et la contribution de tous les acteurs".

Avant le rendez-vous de la 21e Conférence des parties sur les changements climatiques (CoP21), la Côte d’Ivoire a décidé d’impliquer davantage l’administration publique et privée dans le contexte du développement durable. Pour ce faire,le pays vient de se doter d’une Commission nationale de développement durable (Cndd) et de comités de développement durable de l’administration publique.

Les membres de ces instances ont été installés par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le lundi dernier, en compagnie du ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable, Allah Kouadio Rémi, à Abidjan-Plateau.

Au dire du Premier ministre, ministre de l’Économie, des Finances et du Budget, chacun est appelé à "contribuer à l’équilibre entre la qualité de l’environnement, l’efficacité économique et le progrès social. Ceci nécessite la mobilisation et la contribution de tous les acteurs".

Assurer une gestion saine et durable sans préjudices pour l’environnement et le social, développer l’approche multisectorielle du développement durable dans tous nos actes (le logement, l’alimentation, la santé et l’éducation), préserver les ressources naturelles à long terme en maintenant les grands équilibres écologiques et en limitant des impacts environnementaux. Ce sont les vœux du gouvernement dont a fait part Daniel Kablan Duncan dans son allocution.

« Par ailleurs, après le prochain sommet des Nations unies au cours duquel les dix-sept (17) Objectifs de développement durable (Odd) seront adoptés, la Côte d’Ivoire devra, comme tous les autres pays, définir ses priorités afin de parvenir à une économie à carbone réduit », a-t-il indiqué. Sans toutefois manquer d’ajouter que la commission mise en place "résulte d’une recommandation des sommets sur le développement. C’est un organe de consultation, de concertation et de proposition en matière de développement durable".

Kamagaté Issouf
issouf.kamagate@fratmat.info
fratmat.info
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1730272 : 1.65 mb
MEMORY : 1505216 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.