Publicite

Education: Baccalauréat 2019, à la vue du détecteur de métaux, un candidat prend la fuite

Un candidat libre au baccalauréat, session 2019 à Agnibilékrou, dont l’identité n’a pas été révélée, est sorti de sa salle de composition, lundi, et n’y est plus revenu à la vue du détecteur électronique de métaux. 
Publicite

 Ce candidat, prenant part au BAC au centre Mupes d’Agnibilékrou, selon les témoignages d’autres candidats, a demandé la permission de sortir de la salle quand le président du jury, Ohié Yao, y est entré pour le contrôle et qu’il avait pris un premier téléphone. Sorti de la salle, il n’y est plus revenu jusqu’à la fin de la journée. Idem pour la deuxième journée.

 Selon le chef de secrétariat du centre, lorsque le détecteur signale une présence illicite sur un candidat, ce dernier subit une fouille corporelle sur le champ. Quand il s’agit d’une fille, elle est conduite au secrétariat où des dames membres dudit secrétariat procèdent à la fouille corporelle.

 Les 380 candidats du centre passent tous au scanner à chaque nouvelle épreuve. Plusieurs téléphones portables ont été saisis sur des candidats.



Paula K. avec Youne Brice, Correspondant/Akody.com



Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1724848 : 1.64 mb
MEMORY : 1499008 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.