Publicite

Education : Grève de la COSEF-CI, Pacôme Attaby, « la grève aura bel et bien lieu. Les menaces de Kandia Camara ne nous font pas peur »

En tournée de mobilisation de ses syndiqués à Bouaké, Pacôme Attaby le leader de la Coalition du secteur éducation/formation de Côte d'Ivoire (COSEFCI) s'est voulu formel.
Publicite

« La grève aura bel et bien lieu », car, ajoute-t-il : « Kandia Camara n’est pas au-dessus de la Constitution. Les menaces de Kandia Camara ne nous font pas peur. » Pacôme Attaby et ses camarades réclament, entre autres leurs indemnités de logement, ainsi que l'amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants du primaire et du secondaire.

Prenant comme illustration la mutinerie des militaires ivoiriens en 2017, qui ont pu obtenir leur «prime Ecomog», le leader syndical appelle ses camarades à la mobilisation et à la résistance pour obtenir gain de cause. Et ce, en dépit des menaces et de toutes autres considérations politiques. Devant les enseignants de la région du Gbêkê, le porte-parole du COSEFCI a réitéré la détermination des enseignants à faire la grève ce mardi 13 mai 2019.

« La grève aura bel et bien lieu ». Il continue pour dire  » les menaces de Kandia Camara ne nous font pas peur. On réclame à l’Etat de Côte d’Ivoire ce qu’il nous doit ». Pour lui, depuis le 22 janvier le COSEFCI est en grève.

« Nous sommes en grève depuis le 22 janvier 2019. Le gouvernement nous a demandé de suspendre la grève et de venir discuter. C’est ce que nous avons fait. Les promesses n’ont pas été tenues. Nous avons décidé en Assemblée générale d’entamer une grève de 72 h reconductible.

Nous avons une rencontre avec la ministre qu’elle a convoquée. Cela ne nous empêche pas d’actionner notre mot d’ordre », précise-t-il. Kandia Camara Kamissoko était face à la presse, ce lundi 13 mai, pour prendre la Nation à témoin quant aux mesures qu'elle entend mettre en œuvre pour sauver l'école ivoirienne.

Aussi, la ministre de l'Éducation nationale a indiqué que la grève projetée par la COSEFCI est totalement inopportune, d'autant plus qu'elle met à mal le système éducatif.

Elle déclare donc que tout enseignant qui restera à la maison pour cause de grève sera radié.



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

 

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1716392 : 1.64 mb
MEMORY : 1489128 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.