Publicite

Éducation nationale : Les fondateurs d’écoles privées du Goh marchent pour une reprise des cours

Les fondateurs d’établissements primaires et secondaires privés de la région du Goh, ont marché, vendredi à Gagnoa, pour sensibiliser les enseignants en vue d’une reprise effective des cours perturbés depuis le 11 décembre 2018.
Publicite

« Le privé est au bord du gouffre financier », a indiqué Diouga Brice, président des 62 écoles que compte la coordination des établissements privés du Goh (CEPG), lors de la remise d’une copie de la motion de sensibilisation aux autorités préfectorales de Gagnoa, à la fin de la marche.

Il a plaidé pour la non perturbation des cours dans les établissements privés, tout en appelant plutôt à une école pacifiée, afin que le privé puisse honorer ses engagements envers les services fiscaux à l’aide de frais de scolarité qui ont cessé d’être versés par les parents d’élèves, du fait de l’instabilité à l’école.

Une réunion de « crise » avec tous les partenaires de l’école, a été convoquée pour samedi matin à la préfecture de Gagnoa, par le préfet de région, préfet du département de Gagnoa, Sanogo Al-Hassana.


Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1726480 : 1.65 mb
MEMORY : 1477376 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.