Education : Rapport PASEC sur le faible niveau du système éducatif ivoirien, voici la réaction du gouvernement ivoirien

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a réagi au rapport PASEC qui pointe du doigt le faible niveau du système éducatif ivoirien. Selon le département que dirige la ministre Kandia Camara, contrairement à ce qui est dit, ce rapport ne fait pas de classement. Le document livre plutôt des données comparatives sur les acquis scolaires et sur l’environnement d’apprentissage.   

Dans une vidéo publiée dimanche, sur le site de ce ministère, Désiré Kauffy, responsable national de l’équipe PASEC Côte d’Ivoire et proche collaborateur de la ministre Kandia Camara s’en est largement expliqué.

« Contrairement à ce qui est dit, le rapport international PASEC ne fait pas mention de classement. Ce n’est pas l’objet du rapport international. L’objectif que vise le rapport, c’est pour cela que nous participons à ce rapport, c’est de fournir des données probantes et comparables sur les acquis scolaires et sur l’environnement des apprentissages », a fait remarquer Désiré Kauffy, directeur de la veille du suivi des programmes, une direction chargée de mesurer le niveau des élèves en Côte d’Ivoire.

Selon les explications de ce proche collaborateur de Kandia Camara, dans cette étude, deux dimensions ont été évaluées : la performance des élèves et le niveau des enseignants. « Si on prend la performance des élèves, deux niveaux ont été évalués : en début de scolarité, la deuxième année (CP2) et en fin de scolarité. Pour l’enseignant, ce qui est intéressant, et c’est la réaction que nous avons, quand je reçois un bulletin scolaire, la première chose que je regarde ce n’est pas le classement, mais c’est la moyenne. Donc, quand je rentre dans un rapport, la grande question c’est : est-ce que 2014 à 2019 nous avons progressé ou régressé ? Et, on se rend compte qu’en début de scolarité, la Côte d’Ivoire a progressé. Aussi bien en lecture qu’en mathématique. En mathématique, nous sommes passés de 30 % en 2014 à 70 % en 2019 », a-t-il fait savoir.

Puis, il a ajouté que, pour ce qui est du niveau des enseignants, l’évaluation a montré que sur l’échantillon des enseignants évalués, la majorité a un très bon niveau. « Donc, on ne peut pas dire que tout est sombre, catastrophique », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, M. Kauffy a rappelé que la Côte d’Ivoire est à sa 3e participation à cette évaluation. « La première participation était en 2009. Et, au cours de cette participation (2009), la Côte d’Ivoire occupait le bas de l’échelle. Donc, de 2009 à 2019, nous avons progressé. Si je prends les débuts de scolarité (CP2), nous avions une proportion d’élèves en difficulté d’apprentissage assez grande.
En 2009, notre score était de 330 en lecture, en 2014, nous avons fait quelques progrès, mais nous étions en deçà de la moyenne 480 en lecture et en 2019, nous sommes à 520. Vous voyez bien le progrès que nous avons fait et il est important de le souligner.
C’est vrai qu’en fin de scolarité nous avons régressé, nous avons baissé de 15 points, mais nous nous situons toujours dans la moyenne PASEC (505/1000) », a-t-il fait observer.

Pour le directeur de la veille du suivi des programmes, ce qui est important c’est de voir si cette performance a évolué ou pas. « En début de scolarité, je remarque que nous avons fait quelques progrès. Après avoir tiré les leçons de 2014, les programmes mis en place qui ciblaient les apprentissages premiers commencent à porter des fruits, parce que nous avons progressé. Ce même travail devra se faire au CM2. Il faut tirer des enseignements pour aller de l’avant, c’est là, le but des évaluations PASEC », a-t-il souligné.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1742024 : 1.66 mb
MEMORY : 1538480 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.