Education : Reprise des cours à Zuénoula et Gohitafla après deux mois d’interruption, ceux de Grand-Lahou et Grand-Bassam perturbés ce lundi

Après deux mois de fermeture suite au phénomène des congés anticipés, les établissements secondaires publics et privés de Zuénoula et de Gohitafla ont rouvert leurs portes ce lundi 22 février 2021. Les cours ont en effet repris ce lundi 22 février 2021, dans les établissements secondaires publics et privés de Zuénoula et de Gohitafla après deux mois d’interruption due à des actes de violence perpétrés par des élèves qui réclamaient des vacances anticipées de Noël et du Nouvel An.   
 
Une cérémonie marquant la reprise des cours s’est déroulée au lycée moderne de Zuénoula en présence du préfet du département de Zuénoula, Sanogo Karidia epse Dao, du directeur régional de l’Education nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Bouaflé, Ouattara Cina, du corps enseignant, des parents d’élèves et de nombreux élèves.

Les responsables de l’éducation nationale dans la Marahoué avaient exigé la somme de 3000 FCFA aux parents d’élèves afin de réhabiliter l’établissement. Cela permettrait non la réhabilitation des bâtiments endommagés lors des congés de Noël anticipés en décembre 2021. Une cotisation qui servira de leçon aux élèves de cette zone afin de mettre fin au phénomène des congés anticipés et surtout à la violence dans le système scolaire ivoirien.

Si les cours ont repris dans les établissements secondaires publics et privés de Zuénoula et de Gohitafla, ceux des établissements secondaires de Grand-Lahou et de Grand-Bassam ont été perturbés ce lundi.  

Les élèves ont perturbé les cours dans les établissements secondaires de Grand-Lahou pour réclamer la libération de leurs camarades.

Le proviseur du lycée Moderne Arsène Usher Assouan de Grand-Lahou, Koffi N’guessan Edmond De Pierre, a demandé aux enseignants de revenir mardi pour la reprise des cours. M. Koffi a rassuré que les dispositions sécuritaires seront prises pour le bon déroulement des enseignements.

« Cette affaire relève de la justice qui a fait son travail après le meurtre d’un élève au cours d’une bagarre rangée en ville hors du cadre scolaire », a précisé le premier responsable du Lycée moderne de Grand-Lahou.
Les cours ont été perturbés ce 22 février 2021 dans les lycées1 et 2 de Grand-Bassam par un groupe d’élèves venus d’ailleurs.

Selon les dires des élèves, ce groupe s’est introduit pendant que les autres étaient en classe et ont sifflé pour appeler à interrompre les cours. Les raisons de ce mouvement d’humeur porteraient sur l’état du second portail des deux lycées qu’ils voudraient qu’on agrandisse pour les entrées et les sorties des élèves. Le proviseur du lycée 1, Samassi Karamoko a tenté en vain de leur faire entendre raison.

Soulignons que ce portail en question est beaucoup utilisé par les élèves pour sa proximité avec les quartiers périphériques.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1725560 : 1.65 mb
MEMORY : 1521648 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.