Publicite

Enseignement Supérieur : Grève illimitée à compter du 24 avril prochain

Allons-nous vers un possible blocage des soutenances du BTS pour environ 400.000 candidats ? Ou vers le blocage dans le traitement des dossiers de bourses des étudiants ou l’interruption des procédures d’équivalence ? Le disfonctionnement des universités et grandes écoles dans l’enseignement supérieur avec la grève annoncée du syndicat des agents de l’administration centrale du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SYAAC) pourrait conduire à cela.
Publicite

Tout porte à le croire face au blocage dans le dossier des primes trimestrielles promises par le ministère de tutelle, en décembre 2016, lors d’un atelier à Bingerville dont le secrétaire général du SYAAC, Michel Zoulou, revendique le paiement, estimant que « les agents sont restés longtemps silencieux sur des conditions de vie et de travail précaires ».

« Le personnel administratif et technique s’est engagé à durcir le ton à travers une grève illimitée à partir du 24 avril 2018, jusqu’à signature totale des revendications qui devront être matérialisées par la signature d’un acte portant instauration des primes trimestrielles », a-t-il souligné.  

En attendant la réaction du ministre Bakayoko Ly Ramata, les agents de l’administration centrale disent être déterminés à aller jusqu’au bout, menaçant que « la paix sociale est à ce prix ».

Paula K. avec Aime G.,correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1732536 : 1.65 mb
MEMORY : 1493688 : 1.42 mb