Publicite

Epargne Mobile : Orange Côte d’Ivoire annonce une nouvelle grille tarifaire pour son service Orange Money

Dans une note d’information, dont elle demande une large diffusion auprès du public, la société Orange Côte d’Ivoire annonce une nouvelle grille tarifaire pour son service Orange Money. Elle explique cette décision par l’adoption, par le Gouvernement, des mesures de la nouvelle annexe fiscale 2019.
Publicite


Les tarifs changent dès ce lundi

Dans une note d’information à l’endroit de sa clientèle, publiée ce dimanche, Orange Côte d’Ivoire annonce « qu’à compter du 25 février 2019, une nouvelle grille tarifaire sera mise en place pour tous les services Orange Money ». Autrement dit, Orange Côte d’Ivoire imposera à sa clientèle, dès ce lundi, une augmentation des tarifs de transfert d’argent.

« Cet aménagement fait suite aux mesures de la nouvelle annexe fiscale 2019 qui applique une série de taxes sur le chiffre d’affaires des entreprises émettrices de monnaie électronique (activité communément désignée sous le vocable de « Mobile Money ») » indique la note. La société de téléphonie mobile précise que « Cette nouvelle grille a pour objectif de répondre aux charges liées » à son activité. Dès lors nous pouvons nous demander : Revient-il au consommateur de payer la différence ?

La réaction du Gouvernement et de l’ARTCI attendue

Ce qui frappe d’emblée à l’esprit dans cette note d’information, outre le ton désinvolte, c’est l’idée selon laquelle la clientèle devrait payer, doublement, pour une mesure gouvernementale. L’Etat veut taxer davantage les grosses entreprises, mais au final c’est le consommateur qui paiera pour ces entreprises-là, toujours plus voraces. Et Orange semble dire « C’est l’Etat qui m’oblige à vous taxer, toujours plus. Je n’y suis pour rien. », comme si elle n’était pas championne de la surfacturation des services.

Cette nouvelle hausse qui s’apparente à une escroquerie bien ficelée au détriment du consommateur doit interpeller l’Etat ivoirien et l’ARTCI (Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire) et partant les associations de consommateurs, s’il y en a encore dans cette Côte d’Ivoire extrêmement politisée.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1682712 : 1.6 mb
MEMORY : 1472776 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.