Publicite

Forces spéciales : 450 jeunes Ivoiriens rejoignent leur rang

La traditionnelle cérémonie de remise de béret s’est tenue à Yamoussoukro, en présence du ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko et du général de Brigade Lassina Doumbia, commandant des Forces spéciales.
Publicite

J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre». Cette célèbre maxime du Président Nelson Mandela, a dû résonner longtemps dans les esprits des nouvelles recrues des Forces spéciales Ivoiriennes.

Isolés dans la forêt de Zangué aux encablures de la localité (d’oumé), ces jeunes dont l’âge varie entre 18 et 26 ans, ont subi une formation rude, éprouvante mais enrichissante pour la nouvelle carrière qu’ils veulent embrasser.

La peur, ils l’ont ressentie, elle les a étreints, mais ils l’ont domptée. Sur 650 qu’ils étaient au départ, seuls 450 ont pu être couronnés de la coiffe mythique des Forces spéciales ivoiriennes. Prestations de serment devant le drapeau, récitation de l’hymne de la Force, attribution du béret et de l’écusson de bras, que d’émotion au cours de cette cérémonie qui a été rehaussée par la présence du ministre d’État, ministre de la défense, Hamed Bakayoko.  «Vous devez regarder au drapeau et vous incliner… ne vous détournez pas de votre mission… vous devez être fier de vous parce que ce que vous avez accompli, tout le monde ne peux pas le faire…»

La substance du message du Ministre de la défense, est axée sur l’homme de valeur que représente le soldat des Forces spéciales. Dans une galvanisation du soldat, M. Hamed Bakayoko a rappelé qu’ils étaient l’Armée nouvelle, ce prototype de soldat voulu par la Loi de programmation militaire (Lpm) et qui prend peu à peu forme.

Renchérissant, le ministre a affirmé que l’horizon s’éclaircit en termes d’amélioration de la capacité opérationnelle et des conditions de vie des soldats. «Les nouveaux opérateurs des Forces spéciales doivent perpétuer la notoriété du béret qu’ils arborent »a-t-il martelé en guise de conclusion. C’est le 30 juillet 2018 qu’avaient été présentées au drapeau les nouvelles recrues des Forces spéciales.

La dotation du béret marque l’adhésion définitive de ces nouveaux soldats à cette prestigieuse force après 4 mois d’entraînement et d’aguerrissement commando et un raid (marche) de 235 km. Avec eux, 18 officiers et 3 sous-officiers fraîchement sortis des écoles de formation militaire, ont reçu eux aussi leurs attributions. Marchant d’un pas lent et coordonné, les nouveaux membres des Forces spéciales ont défilé pour la première fois devant le ministre Hamed Bakayoko, rappelant à travers le chantonnement, qu’ils sont l’ultime recours de l’appareil de défense de Côte d’Ivoire.


M.B/BIPA

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1704088 : 1.63 mb
MEMORY : 1473968 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.