Forces spéciales ivoiriennes: le Parquet militaire fait des ’’éclairages’’ sur l’inculpation du Commandant en second

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Lieutenant-colonel Morou Ouattara, Commandant en second des Forces spéciales ivoiriennes, '' inculpé'', début novembre, n'est pas ''coupable'' de quelque chose, a précisé, mercredi, le Procureur militaire, le Colonel Ange Kessi.
"C'est le Lieutenant-colonel Morou qui est inculpé. Mais je tiens à préciser qu'on ne dit pas qu'il est coupable de quelque chose. Non, il n'est coupable de rien au stade de la procédure. C'est pourquoi il est en liberté", a indiqué le Colonel Ange Kessi au cours d'une conférence de presse. 

Le procureur militaire a expliqué que l'inculpation de l'officier supérieur fait suite à une ''accusation'' du Caporal Etienne Brou, "principal suspect" dans l'affaire de "vol de 50 millions FCFA" au siège des Forces spéciales ivoiriennes. 

"Les enquêtes se poursuivent. Les premiers éléments indiquent que le jour du vol, il a eu près d'une centaine d'échanges téléphoniques entre le principal suspect et Morou. C'est ce qui lui a valu son inculpation et il est en liberté", a encore indiqué Ange Kessi. 

 APA

Laisser un commentaire

PEAK : 1694800 : 1.62 mb
MEMORY : 1488968 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.