Gare nord Sotra : interpelé, un "présumé douanier" bât une policière

La gare nord de la Sotra d’Adjamé a été le théâtre d’une bagarre entre des membres de la police Sotra et un "prétendu douanier" dans la matinée du lundi 04 janvier dernier faisant état d’une personne blessée dans le rang de la police et une autre arrêtée dont le supposé douanier.

En effet, un embouteillage au niveau de l’échangeur communément appelé "en-bas du pont" à Adjamé a forcé ce dernier à emprunter une voie réservée à la Société des transports abidjanais (Sotra). Voulant rattraper le temps, le "supposé douanier" est passé par l’une des entrées qui mènent à la gare des bus de la Sotra, selon lui dans le but de dévier le bouchon. Les policiers l’ont sommé de s’arrêter. Chose faite, ainsi s’engage un échange entre les différentes parties. Lequel échange s’est érigé en une bagarre.

   

Interrogé, le père de ce dernier qui était dans le même véhicule, sous couvert de l’anonymat donne sa version des faits, "nous revenions du port autonome d’Abidjan, lorsqu’arriver à ce niveau (en-bas du pont), nous avons constaté un grand embouteillage qui nous retarderais. Vu que nous étions pressés, nous avions voulu dévier le bouchon en entrant par le quai et ressortir au niveau de la pharmacie Bracodi. C’est ainsi que les policiers nous ont interpellé et, ont tout de suite demandé les pièces de mon fils qui était au voulant. Alors, depuis son siège, il l’a soulevée, mais les policiers voulaient la lui arracher, chose qu’il a refusée. Car il leur a fait savoir qu’il est du corps, qu’il est douanier quand bien même qu’il est en tenue civile. Ces derniers ne voulaient entendre raison. C’est ainsi qu’ils se sont mis à l’injurier et le bousculer voulant le violenter. C’est alors qu’il a essayé de se défendre (…)", explique-t-il très furieux.

Alors que selon des témoins et d’autres policiers, le "supposé douanier" a été le premier à jeter la pierre.
Jean Martial, un des témoins explique, "le monsieur a mal agit. Il est passé par une voie qui ne lui est pas autorisée. C’est pour cela que les policiers l’ont interpelé et lui ont demandé ses pièces. Et alors qu’ils insistaient, le monsieur a donné un coup de poing à une policière la blessant à la lèvre supérieure".

"Lorsque nous l’avons interpelé, il nous dit simplement et verbalement qu’il est douanier. Qu’est-ce qui le prouve ? Non seulement il n’est pas en tenue de l’armée, mais il refuse de nous donner sa carte afin de vérifier les informations. Il a donc refusé de décliner son identité. Nous l’arrêtons et le mettons au cachot en attendant l’arrivée de notre hiérarchie", riposte un autre policier.

Avant que nous ne quittions les lieux, le "supposé douanier" a été mis aux arrêts pour plus de amples informations sur son identité.

Penouel D. / Akody.com               




Laisser un commentaire

PEAK : 1715768 : 1.64 mb
MEMORY : 1509208 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.