Publicite

Ghana : des exilés empêchent la Ministre, Mariatou Koné d’accéder au camp

Des exilés ivoiriens au Ghana, ont empêché la ministre de la Solidarité, Mariatou Koné d’accéder au camp de réfugiés la contraignant à rebrousser chemin. Alors que Mariatou Koné s’était rendue au Ghana pour convaincre les exilés de rentrer en Côte d’Ivoire au nom de la paix et de la réconciliation, ceux-ci ont opposé un refus catégorique.

Publicite
Ce refus fait suite à beaucoup d’interrogations notamment "la détention de Laurent Gbagbo à la Cpi", "la détention de certains de ses partisans dans les prisons ivoiriennes".  Pour ces réfugiés, un retour en Côte d'Ivoire est inenvisageable tant que ces problèmes ne sont pas résolus.

"Certains réfugiés ont quitté le Ghana pour rentrer en Côte d’Ivoire. Ils sont allés en prison, affirme un réfugié. Il faudrait que le président Gbagbo soit libéré et que tous les prisonniers politiques soient aussi libérés. S’il n’y a pas ça, on ne peut pas rentrer chez nous."

Ndiaye-Dieng, représentante adjointe du Haut-Commissariat aux réfugiés en Côte d'Ivoire (Hcr). " La population qui est en exil cherche encore à être rassurée. Beaucoup ont perdu des biens, beaucoup ont perdu leur travail, donc ils sont préoccupés par ce qui les attend au retour", explique-t-elle.

Evy D. / Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1720968 : 1.64 mb
MEMORY : 1495680 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.