Publicite

Grève des Enseignants du Supérieur : Le Doyen Johnson Kouassi Zamina arrêté et déféré à la MACA

Le Doyen Johnson Kouassi Zamina, secrétaire général de la Coordination Nationale des Enseignants-chercheurs et des Chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC) a été arrêté puis déféré à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) ce lundi 18 février. Son arrestation serait intervenue alors qu’il perturbait les cours avec quelques-uns de ses camarades de la CNEC.
Publicite

Arrêté pour perturbation de cours

Après sa révocation de l’enseignement supérieur et de la recherche le vendredi dernier, le Doyen Johnson Kouassi Zamina a été arrêté et transféré à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) hier, lundi 18 février 2019. Le secrétaire général de la CNEC aurait tenté de perturber les cours dans les amphis avec l’aide de quelques-uns de ses syndiqués. Un autre enseignant aurait été également interpellé et transféré à la MACA comme le Doyen.

« Dans leur volonté de perturber les cours et les examens, un groupe d'individus conduit par le secrétaire général de la Coordination Nationale des Enseignants-Chercheurs (CNEC), a fait irruption dans les amphis. Dans leur élan, ce même groupe s'est rendu dans un autre amphi pour y déloger les enseignants et les étudiants en plein travaux pratiques. Deux d'entre eux ont été appréhendés par la police », a indiqué un communiqué de la présidence de l’Université Félix Houphouët-Boigny.

Le conseil de discipline de l’Université FHB sanctionne 11 enseignants

Vendredi 15 février, le Professeur Johnson Kouassi Zamina et 10 autres enseignements avaient été sanctionnés par le conseil de discipline de l’université, emmené par le Doyen Abou Karamoko. Plus précisément quatre ont été révoqués de l’enseignement supérieur et de la recherche (dont le Pr Kouassi Johnson Zamina), cinq suspendus d’une année avec interdiction d’accès à l’UFHB et deux suspendus de six avec interdiction d’accès à l’UFHB. Ils sont accusés d’avoir reconduit la grève pour un an, comme le Gouvernement ne faisait pas cas de leurs revendications.

Pour la CNEC ces arrestations ne feront qu’exacerber leur grève, qui dure maintenant depuis plus de trois semaines.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1712864 : 1.63 mb
MEMORY : 1484568 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.