Honorée par le PDCI, Thérèse Houphouët-Boigny salue «l’unité retrouvée» entre Bédié et Ouattara

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Marie-Thérèse Houphouët-Boigny, l’épouse de Félix Houphouët-Boigny, premier président ivoirien et fondateur du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a salué, vendredi, à Abidjan « l’unité retrouvée » au sein des houphouëtistes incarnés par Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara.
L’ex-Première dame ivoirienne s’exprimait au cours d’une cérémonie d’hommage organisée à son honneur par le PDCI dans le cadre du prolongement des festivités marquant le 70è anniversaire de ce parti. A cette occasion, elle a été élevée au rang de Grand officier dans l’ordre du bélier du PDCI par le Président Henri Konan Bédié en présence de plusieurs cadres et militants du parti.

« Je me réjouie de l’unité retrouvée au sein de tous les enfants » du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), a-t-elle déclaré, étreinte par l’émotion après cette reconnaissance du PDCI. Selon elle, l’harmonie entre Henri Konan Bedié et son frère, le Président Alassane Ouattara a permis de remettre la Côte d’Ivoire sur les « rails du développement ». 

Pour Maurice Kakou Guikahué, le Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Marie-Thérèse Houphouët-Boigny a marquée l’histoire de ce parti. « Vous qui avez consacré quarante et un an de votre vie au service de la Côte d’Ivoire en général et au PDCI en particulier…pour le PDCI-RDA vous avez été militante, vous le serez toujours parce que devenue une véritable figure emblématique de notre parti », a-t-il déclaré en retraçant le parcours de cette dernière.

En plus de cette distinction, l’ex-Première dame ivoirienne a reçu un véhicule de lux flambant neuf de même que des bijoux et des pagnes. A la base de la création de la toute première organisation féminine du PDCI-RDA, dénommé Association des Femmes ivoiriennes (AFI) en 1963, devenue l’Union des Femmes du PDCI, Marie-Thérèse Houphouët-Boigny fait partie des compagnons de 1946, un groupe de jeunes d’alors que l’ex-chef de l’Etat ivoirien, Houphouët -Boigny avait envoyé en France pour poursuivre leurs études.

LS/sy/APA

Laisser un commentaire

PEAK : 1746864 : 1.67 mb
MEMORY : 1541008 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.