Publicite

Indemnisation/Crises ivoiriennes: Environ 150 millions de FCFA aux victimes

C’est le lieu d’indiquer que la liste des personnes à indemniser est fournie par la Commission nationale d’enquête (Cne).
Publicite


Démarrée le 4 aout 2015, la première phase d’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire qui concerne 4500 personnes s’est achevée, le 6 avril 2017, avec la remise d’environ 150 millions de FCFA. C’était à Abidjan-Riviera, dans les locaux du Programme national de cohésion sociale (Pncs).  

Ces victimes figuraient sur la liste des cas résiduels et des retardataires de la phase pilote d’indemnisation de celles-ci. Également, les victimes du tragique accident survenu en décembre dernier à Kanawolo sur l’axe Tengrela-Boundiali.

« Ces chèques ne peuvent en aucun cas ramener l’être perdu, mais ce geste est l’expression de la compassion du Président de la République Alassane Ouattara, du gouvernement et du peuple ivoirien à votre endroit », a indiqué Pr Mariatou Koné, ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (Mfpes) aux victimes et à leurs ayants droit.

Pour elle, ce geste est une invitation au pardon, à la réconciliation et à l’unité. « C’est pour vous dire que la Côte d’Ivoire ne vous a pas oubliés. Nous serons toujours à vos côtés pour panser et refermer ces plaies », a-t-elle rassuré. Avant de déclarer que la phase 2 est pour bientôt. Pour cela, elle a demandé aux victimes d’être vigilantes et de ne pas se laisser « arnaquer et distraire par des individus malintentionnés. »

Il faut souligner que le mode opératoire d’indemnisation découle d’un atelier participatif à l’initiative du Pncs avec l’appui financier et technique du Programme des nations unies pour le développement (Pnud) et la section division des droits de l’homme de l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci).

C’est le lieu d’indiquer que la liste des personnes à indemniser est fournie par la Commission nationale d’enquête (Cne). Transmise à la Cellule spéciale d’enquête et d’instruction (Csei), elle sert de document de référence pour l’indemnisation des ayants droit des victimes décédées.

CHEICKNA D. Salif
fratmat.info
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1719776 : 1.64 mb
MEMORY : 1496024 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.