Publicite

International : le Président Ouattara remercie l’ONU pour son intervention décisive en Côte d’Ivoire et montre son pays comme un exemple à suivre

Devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, ce mercredi, dans le cadre de la présidence de la Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat ivoirien, SE Alassane Ouattara a exprimé sa gratitude à l’ONUCI et à ses secrétaires généraux, dont Young Jin Choi pour leur intervention décisive dans son pays. Vu le succès de cette mission et de la politique engagée par lui pour ramener la stabilité et le dynamisme économique, le Président Ouattara a présenté la Côte d’Ivoire comme un exemple à suivre.
Publicite

Le Président Ouattara rend hommage à l’ONUCI pour son engagement en Côte d’Ivoire

Présidant ce mercredi, la séance du Conseil de sécurité dans le cadre du mandat de la Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat ivoirien, SE Alassane Ouattara n’a pas manqué de témoigner sa reconnaissance envers l’ONU qui a énormément participé à la résolution de la crise ivoirienne, à travers sa mission en Côte d’Ivoire, l’ONUCI. 

Il commence d’abord par rappeler les actions menées par l’opération des Nations Unies dans son pays. « En effet, relève-t-il, dans la gestion de la crise que mon pays a traversée, le Conseil de Sécurité 
a adopté plus d’une cinquantaine de résolutions. Certaines de ces résolutions, notamment celles relatives à la certification des élections et à la protection des civils, constituent des évolutions inédites et courageuses qui resteront gravées dans les annales du Conseil. » 

Puis de reconnaître : « Je peux m’exprimer devant vous, aujourd’hui, grâce à la détermination du peuple ivoirien, à l’engagement remarquable de la CEDEAO, et de l’Union Africaine, dont je salue la présence des premiers Responsables, et à celui des Nations Unies, à travers l’ONUCI. Je voudrais rendre un hommage appuyé à la CEDEAO pour le rôle qu’elle a joué dans la sortie de crise en Côte d’Ivoire. » 

Raison pour laquelle il ne saurait manquer de témoigner sa reconnaissance, somme toute compréhensible : « J’exprime ma gratitude au Secrétaire Général d’alors, Monsieur Ban Ki Moon ainsi 
qu’au Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Côte d’Ivoire au moment de la crise, Monsieur Young-Jin Choi, pour leur courage, leur détermination et leur engagement à défendre les idéaux des Nations Unies. 

Je voudrais, au nom de la Nation ivoirienne, saluer la mémoire des 150 Casques bleus qui ont fait le sacrifice de leur vie pour en sauver d’autres et pour ramener la paix et la stabilité dans mon pays. J’exprime à leurs pays et à leurs familles, ainsi qu’à la grande famille des Nations Unies, la reconnaissance du peuple ivoirien. » a-t-il déclaré au nom de la Côte d’Ivoire. 

« Notre expérience pourra également être utile aux pays confrontés à des situations similaires»

Le Président Ouattara souligne ensuite que l’ONUCI a continué d’appuyer la Côte d’Ivoire dans la reconstruction du pays à travers des programmes comme le DDR (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion des ex combattants). Quant à son Gouvernement, il a su mettre en place une politique sécuritaire, économique et sociale qui a ramené la stabilité et le développement dans son pays.

En effet, « En 2011, a-t-il rappelé, la Côte d’Ivoire est sortie d’une décennie de crise et de la crise post-électorale, fragilisée aux plans économique, social, humain et sécuritaire. L’’insécurité était généralisée ; tous les indicateurs économiques étaient au 
rouge ; les infrastructures socioéconomiques ainsi que les Services publics de base étaient dans un état de délabrement préoccupant. 
Cette situation aurait pu compromettre le retour du pays à la paix et à la stabilité durables, si des mesures urgentes et une stratégie globale de reconstruction et de développement, n’avaient pas été mises en œuvre dès la fin des affrontements. ».  

Fort de la réussite de ce processus de pacification de la Côte d’Ivoire et de la reconstruction économique, en partenariat avec les institutions internationales dont l’ONU, le Président Ouattara a invité le monde entier à suivre l’exemple de son pays : « Nous souhaitons que les leçons tirées de notre expérience contribuent, modestement, à enrichir la pratique de notre Conseil dans le domaine de la consolidation de la paix, qu’il a su faire évoluer au cours de ces dernières années. Notre expérience pourra également être utile aux pays qui sont confrontés à des situations similaires. ». 

Une présidence placée sous le signe de l’ouverture et de la résolution des crises africaines

Enfin, fort de cette expérience dite enrichissante de la Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat a décidé de placer la présidence de notre pays du Conseil de Sécurité, sous le sceau de l’ouverture et de la paix en Afrique. Il rappelle donc que « Dans ce contexte, notre présidence sera placée sous le signe de l’ouverture, du partage d’expériences et de la collaboration afin de créer, en toutes circonstances, les conditions du consensus sur les questions les plus difficiles. 
Nous voulons également enrichir l’éventail des réponses apportées par le Conseil de Sécurité, aux différentes questions dont il est saisi. 

Par ailleurs, mon pays accordera, au cours de sa présidence, une 
attention soutenue aux questions africaines qui dominent hélas de loin notre agenda, et requièrent une attention particulière et un engagement total de chacun de nos pays. J’invite donc les membres de notre Conseil à répondre favorablement aux attentes et aux appels de l’Afrique à davantage de solidarité dans le financement de ses opérations de soutien à la paix. » 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1708808 : 1.63 mb
MEMORY : 1478704 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.