Publicite

Jean Louis Billon : « L’élection locale qui se passe dans quelques jours n’a pas un enjeu fondamental pour nous. Nous sommes bel et bien focalisés sur l’élection de 2020. »

Jean Louis Billon, le secrétaire à la communication du PDCI-RDA était hier, jeudi 13 septembre 2018, sur les antennes de TV5 Monde Afrique pour faire le point de l’actualité politique de son parti et celle de la Côte d’Ivoire. Selon l’invité de N’Fanteh Minteh, les élections locales prochaines n’ont pas d’enjeux véritables pour le PDCI qui se focaliserait plutôt sur la présidentielle de 2020.
Publicite

Jean Louis Billon ne croit pas à une implosion du PDCI

Jean Louis Billon, le responsable de la communication d’Henri Konan Bédié, était l’invité, hier jeudi, du journal de 20H de TV5 Monde Afrique. Interrogé sur une probable implosion du PDCI-RDA, il a rappelé que son parti n’est pas né de la dernière pluie pour s’effondrer à la moindre secousse. Il souligne que le PDCI a traversé le temps et moult soubresauts : « Le PDCI est la plus vieille formation politique de Côte d’Ivoire et la seconde formation politique après l’ANC de Nelson Mandela, en Afrique subsaharienne. Nous avons traversé diverses crises, nous sommes confiants. On peut avoir des secousses aujourd’hui, demain, mais nous sommes confiants quant à notre objectif qui est l’élection de 2020. », soutient-il.

Focus sur 2020

Le secrétaire à la communication du PDCI-RDA sous pèse aussi les élections locales prochaines. Parlant au nom des siens, il a fait savoir que tout ce qui se passe aujourd’hui rentre dans le cadre de la lutte pour le positionnement de 2020. Alors que le RDR traite son parti de poule mouillée, Jean Louis Billon estime que le focus c’est 2020 et rien d’autre. Tout ce qui gravite autour de ce scrutin crucial ne relèverait que du fait divers : « L’élection locale qui se passe dans quelques jours n’a pas un enjeu fondamental pour nous. Nous sommes belle et bien focalisés sur l’élection de 2020. », a-t-il soutenu après avoir rappelé que l’alliance avec le RDR, au sein du RHDP, est bien terminée. 

De la question de l’alliance avec le FPI

Jean Louis Billon s’est aussi prononcé sur l’alliance probable avec le Front Populaire Ivoirien. Il estime qu’en tant qu’Houphouëtiste, pour qui la paix n’est pas un vain mot mais un comportement, il fallait se réconcilier avec les frères du FPI, d’où les rencontres avec ce parti, avec Laurent Gbagbo et Simone Gbagbo. Au sujet de l’alliance politique en tant que telle, Jean Louis Billon est moins circonspect : « Nous avons le FPI qui est notre parti d’opposition traditionnelle, c’est nos adversaires politiques, ce ne sont pas nos ennemis. Nous sommes sur des combats communs aujourd’hui, à savoir la réforme de la CEI et ils vont certainement présenter un candidat en 2020. Nous aurons l’un envers l’autre, une bienveillante attention. ». Il ajoute cependant qu’« Il n’y a pas formellement d’alliances. » entre le PDCI et le FPI.

Un candidat déjà positionné pour 2020 ?

Enfin, Jean Louis Billon a évoqué la question de la candidature d’Henri Konan Bédié à la présidentielle de 2020. Pour lui le Sphinx de Daoukro n’a pas encore dit s’il sera candidat ou non et que tout cadre compétent du PDCI pouvant l’être. « Nous n’avons pas encore désigné de candidat. Le PDCI va désigner un candidat, se choisir un candidat, cadre et militant du PDCI pour l’élection de 2020. », a-t-il laissé entendre. A ce sujet quelques noms circulent, dont celui de Jean Louis Billon lui-même, de Kouadio Konan Bertin (KKB) et de Yasmina Ouégnin que l’on voit revenir au PDCI. 

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1691392 : 1.61 mb
MEMORY : 1470768 : 1.4 mb