Publicite

Justice : Décès du gendarme Modi à Toroguhé, Ange Kessi confirme la thèse du suicide

Le commissaire du gouvernement, le contre-amiral Ange Kessi a animé la traditionnelle conférence de presse trimestrielle ce vendredi 17 mai 2019 au siège du Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA) à Cocody-Angré. Occasion pour lui de faire le point sur la mort du jeune gendarme à l’école de gendarmerie de Toroguhé à Daloa. 
Publicite

Le commissaire du gouvernement, Ange Kessi, a dévoilé résultats de l’enquête sur le décès du Maréchal Des Logis Modi Jaures Rivarol Amaffou, en service à l’École de Gendarmerie de Toroguhé (Daloa), retrouvé mort le 1er avril 2019 dans des conditions tragiques. Ange Kessi confirme la thèse du suicide pour le MDL Modi Rivarol. Le corps sans vie du jeune gendarme avait été retrouvé dans l'enceinte de l'établissement, une arme de dotation entre les mains. Après enquête menée par les services de la gendarmerie, confie le Contre-amiral Ange Kessi, il ressort que le défunt s’est effectivement suicidé. « La thèse du suicide a été démontrée», a-t-il révélé. 

Le commissaire du gouvernement a abordé le cas des deux élèves dont une jeune officier malienne de 22 ans, victimes de bizutage à l'Ecole des forces armées de Zambakro en 2018. Le procureur militaire a fait savoir que des élèves-officiers sont en détention à la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan (MAMA), et leur procès prévu pour le mois d'octobre prochain. Le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi, a saisi l’occasion pour partager sa vision de voir des forces de l'ordre ivoiriennes quitter le cercle vicieux du Racket. « Nous continuerons la lutte contre l'impunité tant que des poches de résistance subsistent », a-t-il prévenu.


Le commissaire du gouvernement, le compte-amiral Ange Kessi a animé la traditionnelle conférence de presse trimestrielle ce vendredi 17 mai 2019 au siège du Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA) à Cocody-Angré. Occasion pour lui de faire le point sur la mort du jeune gendarme à l’école de gendarmerie de Toroguhé à Daloa. 

Le commissaire du gouvernement, Ange Kessi, a dévoilé résultats de l’enquête sur le décès du Maréchal Des Logis Modi Jaures Rivarol Amaffou, en service à l’École de Gendarmerie de Toroguhé (Daloa), retrouvé mort le 1er avril 2019 dans des conditions tragiques. Ange Kessi confirme la thèse du suicide pour le MDL Modi Rivarol. Le corps sans vie du jeune gendarme avait été retrouvé dans l'enceinte de l'établissement, une arme de dotation entre les mains. Après enquête menée par les services de la gendarmerie, confie le Contre-amiral Ange KESSI, il ressort que le défunt s’est effectivement suicidé. « La thèse du suicide a été démontrée», a-t-il révélé. 

Le commissaire du gouvernement a abordé le cas des deux élèves dont une jeune officier malienne de 22 ans, victimes de bizutage à l'Ecole des forces armées de Zambakro en 2018. Le procureur militaire a fait savoir que des élèves-officiers sont en détention à la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan (MAMA), et leur procès prévu pour le mois d'octobre prochain. Le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi, a saisi l’occasion pour partager sa vision de voir des forces de l'ordre ivoiriennes quitter le cercle vicieux du Racket. « Nous continuerons la lutte contre l'impunité tant que des poches de résistance subsistent », a-t-il prévenu.


Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1762680 : 1.68 mb
MEMORY : 1504632 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.