Kouadio Konan Bertin à Lakota: ‘’Je suis venu solliciter votre bénédiction’’

Expliquant le sens de ce déplacement dans son village natal, il a indiqué qu'il reste attaché aux valeurs de sa tradition. Et c'est parce qu'il a été élevé dans cette tradition qu'il ne pouvait commencer sa campagne sans avoir la bénédiction et le soutien de ses parents.

Kouadio Konan Bertin à Lakota: ‘’Je suis venu solliciter votre bénédiction’’

C'est Sérikpalilié, son village natal, situé dans la commune de Lakota, que Kouadio Konan Bertin dit Kkb a choisi pour le lancement de sa campagne à l’élection présidentielle, ce vendredi 9 octobre.

« Chers parents de la tribu Ziaboua, je suis venu solliciter votre bénédiction et vous dire que j'ai décidé de me porter candidat  à l’élection présidentielle ». Ce sont les premiers mots de Kouadio Konan Bertin, lors de son  premier meeting marquant le lancement de sa campagne.

Expliquant le sens de ce déplacement, il a indiqué qu'il reste attaché aux valeurs de sa tradition. Et c'est parce qu'il a été élevé dans cette tradition qu'il ne pouvait commencer sa campagne sans demander la bénédiction et le soutien de ses parents.

Pour lui, la Côte d'Ivoire a trop souffert, les Ivoiriens ont besoin de paix, l'école est chère et les jeunes n'ont pas d'emplois. Et d'ajouter: « faisons en sorte que l’élection présidentielle montre notre maturité démocratique et nous réconcilie. C'est une compétition. Que le meilleur gagne et que la Commission électorale indépendante (Cei) ne proclame que les résultats issus des urnes. Si je suis élu, je m'emploierai à un Ivoirien nouveau car, la Côte d'Ivoire est une et indivisible ». Il a demandé aux populations de ne pas se tromper en votant un autre candidat. Car, des personnes viendront leur dire qu’Alassane Ouattara a fait beaucoup de réalisations et qu'il faut lui accorder un second mandat.

Le député de Port-Bouët, par ailleurs candidat à la présidentielle, a dit promettre à Laurent Gbagbo, au cours de son récent séjour à la Haye,  le libérer après son élection à la tête du pays.

S'agissant de la réconciliation, il a soutenu que tant que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé seront à la Haye, il n’y aura pas de réconciliation véritable. Avant de lancer un message aux populations de Sérikpalilié. « J'ai préféré commencer par ici pour avoir votre bénédiction. Ma surface de réparation, c'est ici. Ne laissez personne venir s’y amuser. Aucun centimètre de la Côte d'Ivoire ne peut m'être interdit », a-t-il indiqué.

A la fin du meeting, il a fait un don de deux caisses de liqueur et 200.000 Fcfa à la chefferie. Avant de se rendre au cimetière du village où il est allé se recueillir sur la tombe de sa génitrice.

Sérikpa André, au nom du village, a fait savoir que cette cérémonie est celle de la reconnaissance du fils envers ses parents, d'une part et d'autre part, des parents envers leur fils. Et qu'il a leur soutien pour cette cause noble. Avant de le rassurer qu'il est chez lui.

fratmat.info

Laisser un commentaire

PEAK : 1691376 : 1.61 mb
MEMORY : 1489888 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.