L’ESTP Paris et Montpellier Supagro renouvellent leur partenariat avec l’INP-HB

Yamoussoukro - L’Institut national d’études supérieures agronomiques de Montpellier en France (Supagro) et l’École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie (ESTP) Paris ont décidé mercredi à Yamoussoukro de renouveler leur partenariat à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB), à travers une double signature de convention visant à moderniser et à rénover la pédagogie de l’école d’excellence de Yamoussoukro.
La cérémonie de signature de renouvellement et de redynamisation de l’accord-cadre de partenariat a eu lieu à l’INP-HB de Yamoussoukro.

A l'occasion, les trois grandes écoles ont formalisé leur collaboration dans un document contresigné par le directeur général de l’INP-HB Koffi N’Guessan, la directrice générale de Montpellier Supagro Anne-Lucie Wack, présidente de la Conférence des grandes écoles (CGE), et par la directrice générale de l’ESTP Paris Florence Darmon, trésorière de la CGE.

Selon le directeur de l’INP-HB, l'idée, c’est d’entamer les réformes pour que l’Institut de Yamoussoukro soit à la hauteur des grandes écoles du monde, et poursuive ses ambitions pour la Côte d’Ivoire et pour la région africaine. « On va avoir un accompagnement technologique scientifique pour former des ingénieurs et techniciens de très haut niveau ici à Yamoussoukro dans le secteur du bâtiment, de l’électricité, d’agronomie et probablement avec leur appui, nous allons ouvrir nos formations à tous les pays d’Afrique », a confié Koffi N’Guessan.

Créé en 1891, l’ESTP Paris est en partenariat avec l’ESTP de Yamoussoukro depuis 1992. L'école française d'ingénieurs a participé à l’ingénierie pédagogique de l’ESTP alors installée à Abidjan, avant d’accompagner l’école des travaux public de Côte d'Ivoire pour son implantation à Yamoussoukro en 1978. Depuis 2013, l’École spéciale des travaux publics et du bâtiment de Paris à travers un accord-cadre de partenariat procède aux échanges d'enseignants et d’étudiants avec l’INP-HB. Une expérience qui connaît cette année une réussite avec un premier double diplômé de l’ESTP de Yamoussoukro en topographie.

« Aujourd’hui, nous sommes très fiers de renforcer ce partenariat avec la Côte d’Ivoire et en particulier avec l’INP-HB pour donner une nouvelle dimension et accompagner l’ESTP de Yamoussoukro à la modernisation », a déclaré la directrice générale de l’ESTP Paris. Florence Darmon a fait savoir que leur rôle consistera à accompagner la modernisation des équipements modernes de pédagogiques dans les laboratoires, d'apporter l'offre académique et le savoir-faire pour que le plan d’étude de l'INP-HB réponde aux standards internationaux et aux exigences de Bologne.

La collaboration avec Montpellier Supagro concerne la rénovation pédagogique de l’école supérieure agronomique (ESA) de l’INP-HB. « Le renforcement de cette collaboration de longue date est fondé sur un vrai partage de valeurs d’excellence de valeurs scientifiques, de formation de la jeunesse pour répondre aux besoins de de développement d'un pays, pour être au plus près des besoins des entreprises des besoins sociétaux », a indiqué pour sa part la directrice générale de Montpellier Supagro Anne-Lucie Wack, la présidente de la conférence de 222 grandes écoles d’excellence à travers le monde.

AIP

Laisser un commentaire

PEAK : 1728296 : 1.65 mb
MEMORY : 1524944 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.