La CEDEAO laisse planer des poursuites judiciaires contre Bédié et Affi

En fin de mission en Côte d'Ivoire, la délégation de la CEDEAO exhorte les candidats Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan de l'opposition, à surseoir à leur décision de boycotter l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, en levant leur mot d'ordre de désobéissance civile. Elle les invite plutôt à œuvrer de façon "sérieuse" pour parvenir à un consensus sur le processus électorale en cours. Dans le communiqué final ci-dessous, la délégation conduite par la ghanéenne Shirley Ayorkor Botchwey, exhorte par ailleurs l'opposition à éviter les discours de haine et autres propos incendiaires.   


Voici pourquoi la CEDEAO demande à l'opposition de surseoir à son mot d'ordre de désobéissance civile
 






Jean Kelly Kouassi
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1738376 : 1.66 mb
MEMORY : 1517296 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.