La chefferie traditionnelle exhortée à contribuer au projet de plan Marshall de Bouaké

Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Jean Claude Kouassi, demande aux chefs traditionnels de Gbêkê d’entretenir la cohésion et la solidarité entre eux afin de contribuer à la réalisation du projet de plan Marshall de reconstruction de leur région.

M. Kouassi a lancé cet appel aux chefs traditionnels en tant que fils de la région, à l’occasion d’une rencontre d’échanges de vœux de nouvel an qu’il avait organisé autour d’un déjeuner à son domicile privé, samedi, à Bouaké.

Il les a invités à œuvrer pour l’unité des fils et filles de la région et à sensibiliser les jeunes afin que la paix, la sécurité et la sérénité reviennent dans la localité pour facilitera l’avènement et le retour des investisseurs pour contribuer à régler la question du chômage, l’une des préoccupations à lui soumises par ses convives.

Lors du meeting de campagne référendaire qu’il avait animé, en octobre 2016, au stade de la paix de Bouaké, le président Alassane Ouattara avait promis un plan Marshall pour la reconstruction de la région. Le projet de plan Marshall serait en cours d’élaboration et devrait être soumis au Chef de l’Etat.

Plus de 200 personnes dont 11 chefs canton, 39 chefs de tribus, 98 chefs de villages venus des quatre départements de la région et une cinquantaine de cadres et élus, ont pris part à cette rencontre.

(AIP)

Laisser un commentaire

PEAK : 1716016 : 1.64 mb
MEMORY : 1509632 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.