Publicite

La Côte d'Ivoire et les USA veulent renforcer la lutte contre les Violences Sexuelles Basées sur le Genre

Dans l'objectif de prévenir les violences basées sur le genre et de renforcer les capacités de mécanismes d’assistance aux survivantes, le gouvernement ivoirien, par l'entremise de l'Association des Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI), a signé, ce mardi 28 août un protocole d’accord avec programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), "Projet PARR".
Publicite

Ce projet d’appui au renforcement de la justice et des services de sécurité intérieure dans la réponse aux violences sexuelles basées sur le genre (VSBG) en Côte d’Ivoire (PARR/VSBG) s’inscrit dans le cadre de contribuer à la réponse au défi de la sécurité et de la cohésion sociale, plus particulièrement à l’ouest de la Côte d’Ivoire, en capitalisant sur les acquis du programme en cours de mise en œuvre.

Cette convention vise à fédérer les forces sécuritaires des différents partenaires signataires afin d'assurer aux femmes une meilleure protection sociale. "Ce projet vient à point nommé et s’inscrit dans la continuité des actions de l’AFJCI (…), la violence est une question préoccupante pour les femmes ; car elles sont toujours victimes d’agressions sexuelles ", indique la vice-président de ladite association. Avant de faire la doléance d’un centre intégré pour les populations vulnérables, notamment les femmes et les enfants.  

Représentant le Garde des Sceaux, ministre de la justice et des Droits de l’Homme, par ailleurs présente de l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (Afjci), Aimée Zébéyoux a, pour sa part, signifié que " les forces de sécurité ont été associées à ce projet afin de consolider les synergies et actions par rapport aux VSBG. A ce titre, il sera mis en place un centre de laboratoire pour répondre aux questions.     

Financé conjointement à hauteur de 990 049 dollars par les Etats Unis et 101 857 dollars par le PNUD, soit une somme globale de 1 million 99 906 dollars, ce projet s’inscrit dans la ligne droite du jeu d’alliance et de partenariat stratégique en vue de concourir à une réponse efficace contre les VSBG. C’est ainsi la quintessence de ce projet qui se matérialise à travers la signature officielle de la convention. Lequel accord permettra de consolider les capacités de l’AFJCI dans ses actions quotidiennes d’information, de sensibilisation et de prise en charge médico-légale, juridique et judicaire des victimes avec la mise en place des cliniques juridiques.  


Penouel D. / Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1695880 : 1.62 mb
MEMORY : 1455184 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.