Publicite

La Côte d'Ivoire sera parmi les principales puissances économiques en Afrique de l'Ouest

La Côte d’Ivoire est voie de "redevenir une puissance économique en Afrique de l’Ouest". Cette information a été donnée par le Cabinet de recherche et de conseil Oxford Business Group (OBG) dans un rapport qu’il a rendu public en collaboration avec le Centre de Promotion des Investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI) et la Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI) au début du mois de mars 2017.

Cette évaluation est basée sur les réalisations au plan économique, routière, de l’énergie et du transport.

Selon un communiqué sur ce nouveau rapport intitulé "The Report : Côte d’Ivoire 2017", repris par le cabinet spécialisé dans l'information économique et financière sur les économies émergentes, "la Côte d’Ivoire connait une croissance économique positive ces cinq (5) dernières années. Une croissance moyenne de 9% ". Résultat qui a valu à la Côte d’Ivoire de se "repositionner comme l’une des principales puissances économiques de l’Afrique de l’Ouest et de vite regagner son attractivité auprès des investisseurs étrangers", note-t-il.

Publicite

The Report : Côte d’Ivoire révèle que "la politique de développement des infrastructures publiques des dernières années a permis au pays de se doter de l'un des réseaux routiers les plus étendus de la sous-région. Les projets de développement en cours au niveau des Ports d'Abidjan et de San Pedro intensifieront son rôle de plaque tournante.

D’après, Andrew Jeffreys, Président-Directeur Général dudit Cabinet, "le pays a maintenu un taux de "croissance impressionnant" en raison des dépenses importantes en infrastructure et de la stabilité du secteur agricole. "Contrairement à une bonne partie du reste de l'Afrique de l'Ouest, où les économies stagnent ou ont du mal à se remettre de la récession, la Côte d'Ivoire a connu une expansion constante de son économie, en particulier dans les secteurs primaire et secondaire. Le pays a des objectifs ambitieux de croissance d'ici à 2020, ce qui nécessitera l'accélération des réformes structurelles". Ainsi, "face au ralentissement continental, le pays est sur la bonne voie pour continuer sa croissance avec une hausse du PIB en 2016 se situant entre 8 et 10%", ajoute l’OBG ".

Aussi, faut-il ajouter que d’'autres projets dans les secteurs des transports et de l'énergie permettront également de maintenir un rythme de croissance élevé" qui pourrait passer de 2000 watts à 6000 watts d’ici 2030.

Penouel D. / Akody.com
Source : Fraternité Matin

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1697768 : 1.62 mb
MEMORY : 1481344 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.