Publicite

Lancement à Abidjan de la 2è édition du Festival culturel islamique Fayda Voice

La deuxième édition du Festival culturel islamique Fayda Voice qui se tiendra le 13 août prochain à Abidjan sous le thème ‘’quelle éducation inculquée à la jeunesse musulmane pour lutter contre le radicalisme religieux’’ a été lancée, mercredi, dans la capitale économique ivoirienne.

Selon la Directrice générale de cet événement, Hadjah Charifah Diaby, le thème de cette édition vient répondre à la problématique du phénomène des ‘’enfants microbes’’ ou des enfants en rupture avec la société. ‘’ Ce thème a été choisi pour enseigner à nos enfants la bonne compagnie, à ne pas s’allier à n’importe qui pour ternir l’image de l’Islam’’, a-t-elle expliqué.

‘’Nous nous sommes rendus compte que la jeunesse musulmans a été laissée pour compte. Quand on regarde sur nos différentes chaînes de télévisions, il n’ y a pas d’activité pour éduquer la jeunesse musulmane’’ a regretté Hadjah Charifah Diaby.
Publicite

Pour elle, cette initiative vient combler un vide au niveau de la jeunesse musulmane. ‘’En initiant ce festival, ça va occuper la jeunesse et c’est aussi instructif’’, a-t-elle poursuivi en plaidant que les ‘’autorités musulmanes s’intéressent à Fayda Voice’’ afin d’obtenir l’accompagnement de l’Etat et des parents.

L’édition 2016 de Fayda Voice qui sera meublée par une ouverture officielle, des panels et des jeux concours, verra la participation de six groupes. Il s’agit de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) de Koumassi, Hizbous Salam, les Scouts, Elançar Baye de Yopougon , Sb Lawal d’Adjamé et Nouroul Salam.

Initié par la section ivoirienne Nasrul-ilm, Fayda Voice, est un concours national de chants et de cantiques religieux inspirés des poèmes dédiés à l’éloge du Prophète de l’Islam, Mohamed (Paix et Salut de Dieu sur Lui). 

Il vise en outre à ‘'stimuler la création artistique des participants, la résurgence d'un dynamisme spirituel, le renforcement des échanges fraternelles et la cohésion sociale entre les Ivoiriens'', a encore expliqué Hadjah Charifah Diaby.

Créée en 1988 au Sénégal par son éminence Cheick Hassan Cissé, héritier spirituel de Cheick Ibrahim Niass, Nasrul-ilm est une organisation à but non lucratif, à caractère religieux et social qui existe à travers le monde.
  
LS-MC/APA

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713424 : 1.63 mb
MEMORY : 1488288 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.