Le RPP se vide : M. Aka Brou Ernest, 3e Vice président et plusieurs militants annoncent leur démission du parti et retour au PDCI-RDA

Le RPP, le parti fondé par Laurent Dona Fologo se vide. Le jeudi dernier M. Aka Brou Ernest, 3e Vice président du parti a annoncé sa démission et son retour au PDCI-RDA. Ci-dessous, l’intégralité de sa déclaration : 


Monsieur le Président du Conseil Régional du Sud Comoé ;
Monsieur le Délégué Départemental du PDCI-RDA ;
Monsieur le Maire de la Commune d’Aboisso ;
Mesdames et Messieurs les Responsables du RHDP ;
Mesdames et Messieurs les Responsables du RPP ;
Chers Ami(e)s ;
Mesdames et Messieurs les membres du Forum National pour la Paix et la Prospérité en Côte d’Ivoire (FNPPCI) ;
Mesdames et Messieurs les journalistes ;
Mesdames et Messieurs, chers Ami(e)s.
Avant tout propos, permettez- moi de remercier très sincèrement et du fond du cœur Monsieur et Madame ALASSANE OUATTARA, pour la visite surprise qu’ils nous ont rendue le lundi 12 Octobre 2015 à notre domicile à la Cité Verte (Yopougon).
Je voudrais leur dire au nom de mon frère, de notre famille et à mon nom personnel, combien nous avons été honorés et heureux de les accueillir dans notre modeste demeure. Je voudrais saisir ici l’occasion qui m’est offerte pour leur exprimer, à Monsieur et à Madame ALASSANE OUATTARA, à leur délégation et à notre frère le Ministre AMON Tanoh Marcel, notre profonde gratitude et notre reconnaissance infinie. Merci pour mon fils de trois(03) ans AKA Brou Laurent Emile que vous avez bien voulu tenir dans vos bras tout le temps de votre présence chez nous.
Croyez-moi, Monsieur le Président cette visite laissera des traces indélébiles dans nos mémoires. Merci et mille fois merci. 

I- LA RUPTURE 
Mesdames et Messieurs, chers Ami(e)s, en 2009 nous avons créé le Rassemblement pour la Paix, le Progrès et le Partage (RPP) avec à sa tête le charismatique Président Laurent DONA FOLOGO à qui je voudrais rendre un hommage vibrant.
Depuis le départ du père fondateur du RPP au PDCI-RDA, l’orientation politique qui est donnée par le nouveau Président, essentiellement basée sur les contre-vérités, la délation et le dénigrement systématique, pose beaucoup de problèmes au plan de la cohésion et de la solidarité dans la conduite des activités politiques de notre Parti. 
Car il est né, à la Direction du Parti un environnement de méfiance et d’hostilité les uns envers les autres. Des propos discourtois et même injurieux sont tenus souvent à l’égard du Vice-Président que je suis sans que cela ne gène le Président du Parti.
Comme je tiens à mon honneur et à ma dignité, j’ai décidé de démissionner du RPP, me libérer la tête de ces intrigues et refaire ma vie politique. Au moment où la rupture est consommée et que je pars du RPP, il convient de rappeler brièvement ce que nous avons fait ensemble, particulièrement dans le Département d’Aboisso. 


II- LE BILAN DU RPP DANS LE DEPARTEMENT D’ABOISSO
Je peux dire que notre bilan bien que modeste est satisfaisant. A ce jour nous revendiquons plus de cinquante mille militants actifs ayant rempli la fiche d’adhésion. Comme vous le savez, pendant longtemps on a dit que le Département d’Aboisso était le bastion du PDCI-RDA. En 2010, avec la détermination et la contribution du RPP, nous avons réussi à inverser la tendance dans le cadre de la LMP. En tout cas, des législatives aux communales passées, tous les candidats soutenus par le RPP dans le Département d’Aboisso ont été tous élus. 
Je voudrais ici saisir l’occasion qui m’est offerte pour remercier humblement mais très sincèrement le Peuple SANWI, avec à sa tête les Autorités Coutumières pour les convictions profondes que nous avons partagées ensemble que ce soit au moment où j’étais au PDCI ou au moment où nous avons créé le RPP. 
La question que l’on peut se poser aisément est : pourquoi au PDCI-RDA ?
III- POURQUOI LE CHOIX DU PDCI-RDA ?
D’abord parce que durant ma vie scolaire et universitaire, j’étais « MEECISTE », je n’ai pas été parmi les dirigeants, mais j’y étais par conviction. Ensuite parce qu’à l’avènement du multipartisme en 1990, j’ai choisi HOUPHOUËT BOIGNY et le PDCI-RDA.
Je suis membre fondateur de la JPDCI-RDA que j’ai cherché à diriger en proposant mes services en tant que candidat à la Présidence de cette structure spécialisée. J’ai été membre du premier Bureau National de la JPDCI-RDA, grâce aux conseils avisés du Président Henri KONAN BEDIE et de son frère AHOUA N’Guetta. En effet, alors qu’après le premier tour des élections pour la Présidence du Bureau Exécutif National où je fus troisième, j’étais déterminé pour le second tour à améliorer mon score, le Président BEDIE m’a reçu et m’a dit :« le Président HOUPHOUËT ne veut pas qu’il y ait un second tour, il faut aller voir le Secrétaire Général, vous allez vous entendre et constituer un Bureau de consensus ». C’est ce que j’ai fait. 
Jusqu’à ce que je quitte le PDCI-RDA en 2008, c’était mon idole et son soutien ne m’a jamais fait défaut, et surtout le soutien de « Tantie » Henriette BEDIE qui a été permanent lors des épreuves difficiles que j’ai connues pendant cette période.
Aujourd’hui, je voudrais leur rendre un hommage vibrant pour tout ce qu’ils ont fait pour moi, mais surtout, je voudrais très sincèrement leur demander pardon car, c’est vrai qu’il y a eu quelques incompréhensions entre nous mais ce qui nous unis est plus fort que ce qui nous divise.
J’ai été également membre du Grand Conseil, Secrétaire Permanent de la Délégation et Délégué par intérim du PDCI –RDA du Département d’Aboisso. 
Après tout ce que je viens de vous dire chacun comprendra donc que, si je quitte le RPP dont je suis membre fondateur, honnêtement je ne peux pas aller ailleurs qu’au PDCI-RDA où j’ai eu beaucoup d’amis auxquels je suis resté très attaché.
Mais alors pourquoi soutenir le Candidat ALASSANE OUATTARA ?


IV- POURQUOI LE SANWI DOIT SOUTENIR LE PRESIDENT ALASSANE OUATTARA ? 
Mesdames et Messieurs, chers Amis, depuis les indépendances, notre région connait beaucoup de difficultés qui font que nous vivons dans une précarité relative malgré que nous soyons un peuple travailleur. 
Quand nous voyons l’état de nos routes non bitumées (Akréssi-Abengourou ; Maféré-Kouakro-Moassoué ;Maféré-Aboulié-Kotoka ;Eboué-Adjouan-Aby-Abiaty etc.) sans oublier les cours du Café, du Cacao et de l’Hévéa dont les fluctuations en baissent constituent de véritables catastrophes pour notre Peuple.
Pour toutes ces préoccupations, il faut trouver une personnalité qui puisse soulager nos souffrances par des actes concrets.
C’est ainsi que lors des élections de 2010, je suis venu avec mon frère et ami KOFFI Koffi Lazare et d’autres cadres pour vous proposer de voter le Candidat de la LMP, sans que personnellement, je sois FPI, ni que le Président LAURENT GBAGBO me connaisse personnellement. Je l’ai fait dans mon souci constant de rechercher en priorité les intérêts du Peuple Sanwi. 
En tout cas notre Département a voté massivement pour le Président Laurent GBAGBO, mais la suite vous la connaissez.
Que faire aujourd’hui ?
Après avoir échangé avec les uns et les autres, je vous propose moi aussi comme l’ont déjà fait les ainés les Ministres AKA Aouelé et Jean Claude BROU et dans l’intérêt du Peuple Sanwi, que nous puissions remettre toutes les préoccupations citées plus haut dans les mains du Président ALASSANE OUATTARA. Faisons lui confiance et votons à plus de 80 % pour que son deuxième mandat soit une assurance sans faille.
Ainsi nous nous donnons plus de chance pour que notre département occupe une place de choix dans la politique de développement régional qu’il mettra en œuvre après sa victoire dès le premier tour aux élections du 25 octobre 2015.
Je voudrais dire sincèrement merci à mes amis du Forum National pour la Paix et la Prospérité en Côte d’Ivoire (FNPP-CI) dont je suis le parrain qui sont venus de Soubré, Méagui, Bayota, Ouragahio,Vavoua, Gagnoa, Buyo, et de Grand-Zattry pour me soutnir dans ma volonté de retourner au PDCI-RDA et qui ont accepté de militer avec moi dans leurs zones respectives dans ce Parti.
A tous mes amis et frères ici présents comme ceux qui vont m’écouter ailleurs, je voudrais vous demander de pardonner le passé et de vous inscrire résolument dans l’avenir en votant massivement pour le Candidat ALASSANE OUATTARA pour la victoire de l’Appel de Daoukro avec HENRI KONAN BEDIE.

Merci à tous, que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !!!

Je vous remercie !


Fait à Aboisso, le 14 Octobre 2015 

AKA Brou Ernest
 


Partis Politiques

Laisser un commentaire

PEAK : 1863848 : 1.78 mb
MEMORY : 1632064 : 1.56 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.